Lazarus, quand David Bowie met en scène sa disparition

Michael C. Hall et Amy Lennox dans la comédie musicale \'Lazarus\', de David Bowie
Michael C. Hall et Amy Lennox dans la comédie musicale 'Lazarus', de David Bowie (JUSTIN TALLIS / AFP)

David Bowie revit sur scène dix mois après sa mort. Sa première et unique comédie musicale, Lazarus, composée à la fin de sa vie vient de commencer à Londres.  

C'est dans un théâtre londonien éphémère que se joue en ce moment Lazarus, la comédie musicale écrite par David Bowie quelques mois avant sa mort. Un spectacle ésotérique, sombre, qui pourrait être le testament du chanteur. Le metteur en scène néerlandais, Ivo Van Hove, avait prévenu : "Avec 'Lazarus', David Bowie a voulu mettre en scène sa mort".

Une histoire sombre et énigmatique

Difficile de raconter l'intrigue. En somme, le spectateur découvre l'histoire d'une muse qui vient sauver un héros perdu. Elle l'aide à construire sa fusée et rentrer chez lui. La volonté du héros pourrait se résumer en une phrase, extraite du texte : "Je suis mort et je veux rentrer chez moi". 

A Londres, la comédie musicale de David Bowie vient de commencer
--'--
--'--

C'est Michael C. Hall, connu pour son rôle de tueur en série dans la série télévisée Dexter, qui incarne le personnage principal. Ses monologues chantés, ses ré-interprétations des morceaux de Bowie sont empreints d'une force grave. A commencer par le titre phare 'Lazarus'.

Autour de lui, quatre acteurs et huit musiciens. Et c'est le chanteur lui-même qui avait choisi la muse de sa comédie musicale. Sophia Anne Caruso, une jeune actrice de 15 ans. Pour la mise en scène, David Bowie avait fait appel à l'avant-gardiste Ivo Van Hove. Il recourt comme souvent à la vidéo et dépeint avec froideur et modernité cette histoire qui ressemble à un huis-clos. 

Des spectateurs dans le flou

A la sortie du théâtre, les spectateurs ont du mal à décrire ce qu'ils ont vu mais ils sont loin d'être déçus. "L'histoire n'est pas très claire, chacun doit faire sa propre interprétation, explique l'une d'entre eux au micro de franceinfo. Mais c'était aussi le cas des chansons de Bowie." 

Représentations de Lazarus  jusqu'au 22 janvier 2017 au King's Cross Theatre à Londres. 

Vous êtes à nouveau en ligne