Coachella 2019 : Donald Glover, alias Childish Gambino, électrise le festival et présente son film

Chidlish Gambino à Coachella le 12 avril 2019.
Chidlish Gambino à Coachella le 12 avril 2019. (KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

L'artiste américain multi-facettes Donald Glover, plus connu sous son nom de scène Chidish Gambino a électrisé le 12 avril le festival de Coachella dans le désert de Californie. En toile de fond de son concert événement, qui pourrait être l'une de ses dernières prestations scéniques, il a sorti son premier film, très attendu, "Guava Island", avec Rihanna.

Le film : "Guava Island", moyen métrage de 54 minutes tourné à Cuba, se déroule sur une île imaginaire, ancien Eden devenu terre d'oppression, emporté par la cupidité et le capitalisme sauvage.

Donald Glover et Rihanna dans "Guava Island"

Donald Glover y joue Deni, chanteur épris de liberté qui devient source d'inspiration pour toute l'île, sous les yeux de sa compagne, Kofi, interprétée par la chanteuse Rihanna.
Le film, très musical, est un écrin pour Donald Glover, connu à la scène sous le nom Childish Gambino, qui interprète plusieurs chansons, notamment le fameux "This Is America", qui a triomphé dans deux des quatre catégories majeures des derniers Grammy Awards.

Le moyen métrage, réalisé par le complice de Glover Hiro Murai, a été mis en ligne dans la nuit de vendredi à samedi sur la plateforme vidéo d'Amazon, alors que Donald Glover clôturait la première journée du festival de Coachella.

A Coachella, une prestation scénique teintée de mélancolie

Torse nu, le rappeur et chanteur de 35 ans a livré une prestation énergique mais teintée de mélancolie, lors de ce qui pourrait être l'un de ses derniers concerts, et tandis que Charlotte Gainsbourg se produisait sur une autre scène de Coachella.

Donald Glover a annoncé, à plusieurs reprises, que la tournée "This Is America", dont il ne reste qu'une poignée de dates, serait sa dernière, avant sa retraite scénique, pour se consacrer à d'autres projets, après la sortie d'un ultime album. "Tout ce qui nous reste, au bout du compte, ce sont des souvenirs", a-t-il lancé à la foule compacte, après avoir évoqué la mémoire des rappeurs Mac Miller et Nipsey Hussle, décédés ces derniers mois. "Au moins l'un d'entre vous ne sera plus de ce monde la semaine prochaine", a-t-il lancé, sombre. "Tant que nous sommes là, il faut ressentir et transmettre."

La politique Janelle Monae

Juste avant le passage de Donald Glover, la chanteuse Janelle Monae avait enflammé le public massé dans le désert californien, lors d'une prestation très politique, qui portait haut les thèmes de la représentation des femmes et des Noirs, ainsi que de la liberté sexuelle. Enchaînant les tenues, notamment une combinaison de cuir noir et un pantalon rose qui évoquait un vagin, l'artiste de 33 ans a reçu l'appui des rappeurs Lizzo et Tierra Whack, qui ont fait des apparitions.

Janelle Monae s'est félicitée des profondes mutations que connaît la société américaine, dans laquelle une femme noire et altersexuelle (queer, c'est-à-dire à la sexualité sans genre), grandie dans le Midwest, avait désormais sa place. "C'est un moment charnière de notre histoire", a-t-elle clamé.

Le country de Kacey Musgraves et la K-pop de Blackpink

Plus tôt encore le 12 avril, au sein d'une programmation éclectique, la chanteuse country Kacey Musgraves avait distillé les tubes sous le soleil couchant. Récompensée aux derniers Grammy Awards dans la catégorie reine, celle d'album de l'année, la jeune trentenaire appartient à une nouvelle génération qui a popularisé la country, après avoir un temps été considéré comme un genre de spécialistes. "J'utilisais souvent le cliché : j'adore la musique, sauf la country", a expliqué Deison Afualo, spectateur californien. "Mais elle l'a rendue à nouveau grand public". "Je suis altersexuel et cela me plaît de la voir parler de ça dans ses chansons, avec des pronoms neutres (ni masculin ni féminin)", a-t-il ajouté. "Je me sens mieux accepté." 

L'autre événement de la journée aura été le concert du groupe de K-pop Blackpink, sa première prestation complète aux Etats-Unis. La formation féminine aux 17 millions d'abonnés sur Instagram a été bien reçue par le public. Blackpink entamera, la semaine prochaine, une tournée aux Etats-Unis et en Europe. Le festival Coachella se poursuivait samedi avec notamment le groupe pop australien Tame Impala, le rappeur Kid Cudi et la révélation folk Maggie Rogers. Il s'achève ce dimanche 14 avril sur une prestation de la superstar Ariana Grande.
Vous êtes à nouveau en ligne