Le contre-ténor Jakub Jozef Orlinski ouvre les Flâneries musicales de Reims

Le contre-ténor Jakub Josef Orlinski
Le contre-ténor Jakub Josef Orlinski (Jyiang Chen.)

50 concerts au programme de cette trentième édition dans la Cité des Sacres. Le contre-ténor polonais Jakub Jozef Orlinski est l'une des principales têtes d'affiche des Flâneries musicales de Reims 2019.

Ce festival de musique classique souffle ses trente bougies avec 50 rendez-vous dans trente lieux différents. 

Le jeune contre-ténor Jacub Jozef Orlinski qui excelle dans l'art des castrats a d'abord séduit le grand public sur les réseaux sociaux. L'artiste polonais est désormais connu dans le monde entier. Il considère les médias numériques comme un vecteur pour démocratiser la musique classique. Les spectateurs se sont d'ailleurs déplacés en nombre pour l'entendre interpréter le répertoire de la musique italienne. 

Parmi les artistes au programme jusqu'au 11 juillet, les soeurs Labèque, Katia et Marielle, joueront les partitions de Philippe Glass au piano le 24 juin à l'opéra de Reims. Le violoncelliste prodige Edgar Moreau accompagné de son fère, Jérémie au piano seront le 1er juillet au conservatoire à rayonnement régional de Reims.

Le 9 juillet, c'est une autre célèbre voix qui résonnera au théâtre du manège, scène nationale. Accompagné par le pianiste Philippe Collard, Lambert Wilson proposera une lecture de Proust inspirée par A l'ombre des jeunes filles en fleurs.

Mais les Flâneries musicales de Reims s'ouvrent aussi à d'autres genres musicaux. L'ensemble Contraste et Magali Léger feront revivre le 25 juin le mythe de l'inoubliable Joséphine Baker.  

Vous êtes à nouveau en ligne