Le père de "La danse des canards" est décédé

C’était plus qu’un tube : "La danse des canards" est un patrimoine, un air que tout le monde connaît. Son interprète J.J. Lionel vient de décéder à l’âge de 72 ans. 

« C’est la danse des canards, qui en sortant de la mare, se secouent le bas des reins… et font coin-coin » : connues de tous, les paroles du tube de J.J. Lionel faisaient partie de nos 14 juillet et de nos fêtes de famille. Alors que l’interprète du titre est décédé, Fred Laquet, animateur radio lui rend hommage : « En 1981, quand la chanson est sortie, c’est un raz-de-marée total, partout. En France, ça se vend à 2,5 millions d’exemplaires, ce qui fait qu’en 1983 J.J. Lionel est dans le livre des records. » Qui aurait cru que des paroles d’une simplicité enfantine auraient donné un tube planétaire ? Et pourtant : « C’est devenu mondial, j’ai répertorié 26 versions différentes, il y a même une version serbe », poursuit-il. 

L’homme d’un seul tube

J.J. Lionel, de son vrai nom Jean-Jacques Blairon, aura bien essayé d’autres titres mais sans succès. Il est décédé un 14 juillet, la veille de la Saint-Donald sur le calendrier : les canards lui auront donc collé à la peau pendant 40 ans. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne