Le facétieux Richard Gotainer candidat aux municipales dans l'Allier

Portrait du chanteur Richard Gotainer le 20 décembre 2019
Portrait du chanteur Richard Gotainer le 20 décembre 2019 (ARNAUD DUMONTIER / MAXPPP)

Le chanteur et publicitaire aurait des projets culturels pour la commune de l'Allier.

L'Allier attire décidément les artistes. Après Stone à Commentry, le maître de la chanson d'humour Richard Gotainer, 71 ans, auteur du Mambo des décalcos ou plus récemment des Moutons, se présente aux municipales à Cérilly sur la liste du maire sortant.

Gotainer avait découvert ce bourg en recherchant une chambre d'hôte. Le publicitaire, chanteur et humoriste, "a acheté en 2016 une propriété en lisière de la forêt voisine de Tronçais où il vit quasiment tout le temps. Il s'est très bien intégré à la commune, participe à tous les événements, tout en restant discret", explique à l'AFP Olivier Filliat, maire sans étiquette de cette commune de 2.300 habitants.

"Avec Richard, on se fréquente; on prend des apéros, des choses comme ça... Un jour, il m'a dit : ça m'intéresserait de m'investir au niveau communal+ L'idée a fait son chemin et quand je lui ai proposé d'être sur ma liste, il a tout de suite accepté", poursuit l'édile qui brigue un quatrième mandat.

Un projet culturel pour la commune

L'artiste "a un projet personnel dans le domaine de la culture qu'il souhaiterait développer à Cérilly, mais tant que ce n'est pas abouti, il m'a demandé de ne pas en parler", confie Olivier Filliat.

"C'est le hasard qui fait qu'il y a deux chanteurs sur les listes de l'Allier, avec Stone, du duo Stone et Charden, à Commentry. Cela veut peut-être dire que les artistes parisiens se plaisent beaucoup dans le Bourbonnais !", se réjouit-il.

L'Allier et la commune ont d'ailleurs servi de décor à plusieurs clips de l'album de Gotainer Saperlipopette (or not Saperlipopette), sorti en 2018, dont celui des Moutons, tourné par son fils Léo Gotainer dans un café de Cérilly, avec les habitants comme acteurs, aux côtés d'une brochette de présidents de la République, protagonistes involontaires de cette parodie pleine d'humour... sur la politique.

Vous êtes à nouveau en ligne