Héritage de Johnny Hallyday : la justice américaine inflige un revers à Laeticia Hallyday en bloquant temporairement le transfert des biens du chanteur dans un trust

Les avocats de Laura Smet lors d\'une audience au tribunal de Nanterre (photo d\'illustration).
Les avocats de Laura Smet lors d'une audience au tribunal de Nanterre (photo d'illustration). (ARNAUD JOURNOIS / MAXPPP)

Le tribunal de Nanterre avait estimé fin mai que la loi française s'appliquait pour juger l'épineuse question de l'héritage du chanteur.

Un juge américain a estimé qu'il ne pouvait pas agir sans prendre en compte les décisions de la justice française dans l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday, rapporte mercredi 26 juin le correspondant de franceinfo à Los Angeles.

Il reporte donc sa décision sur le transfert des biens de Johnny Hallyday dans un trust américain, demandé par sa veuve Laeticia. Une nouvelle audience est prévue le 4 février 2020 à Los Angeles. D'ici là, la justice ne permet pas à Laeticia Hallyday d'effectuer ce transfert.

Une affaire "compliquée" mais "fascinante"

Les avocats de Laura Smet se sont félicités de cette décision de la justice américaine. L'avocat de Laeticia Hallyday accuse au contraire les avocats de David Hallyday et Laura Smet de faire trainer la procédure. L'un des juges américains a précisé, au cours de l'audience, qu'il s'agissait d'une affaire "compliquée" mais "fascinante".

Fin mai, le tribunal de Nanterre avait estimé que la loi française s'appliquait pour juger l'épineuse question de la succession de Johnny Hallyday, que se disputent d'un côté sa veuve Laeticia Hallyday, et de l'autre ses enfants David Hallyday et Laura Smet.

Vous êtes à nouveau en ligne