Décès de Christophe : le dandy de la chanson française s'est éteint

FRANCE 2

La chanteur Christophe, décédé dans la nuit du jeudi 16 au vendredi 17 avril, nous laisse en héritage sa poésie, ses mots et ses mélodies.

Une voix fragile qui semblait toujours proche de la rupture : reflet d'une personnalité à fleur de peau, Christophe, c'était ça. Dans son appartement parisien transformé en studio, il a passé des nuits entières passées à chercher l'émotion ultime. Un orfèvre de la musique. Son vrai nom rappelait ses origines italiennes. Daniel Bevilacqua n'avait pas choisi son nom de scène par hasard : Christophe, comme le saint patron des voyageurs et des automobilistes.

"Il occupait la scène d'une manière très particulière"

Grand amateur de belles cylindrées, sa carrière avait d'ailleurs démarré sur les chapeaux de roues avec Aline en 1965. Il n'avait pas 20 ans. Parmi ses titres les plus connus, nous pouvons également citer Les Mots bleus (1976), écrit avec son ami Jean-Michel Jarre. "Il occupait la scène d'une manière très particulière, cette espèce de mousquetaire avec ses bottes à talons et sa grande moustache, une sorte de Don Quichotte pop. On a besoin de personnages dans la chanson française comme lui", estime le musicien. Christophe aura su se muer au fil des ans en un artiste marginal, insaisissable.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne