Musique : Bruce Springsteen, la ruée vers l'Ouest

Bruce Springsteen regarde vers l\'Ouest pour son nouvel album, \"Western Stars\".
Bruce Springsteen regarde vers l'Ouest pour son nouvel album, "Western Stars". (Danny Clinch)

Bruce Springsteen sort vendredi "Western Stars", 19e album d'une carrière immense. Le Boss qui a passé l'année dernière à se raconter sur scène, dans l'intimité, à Broadway, revient avec des chansons tournées vers l'Ouest. La Californie, fantasme de jeunesse et retour mélancolique.

Une route à perte de vue, le soleil cuisant, l'océan Pacifique à gauche, le bras sur la portière, l'autoradio qui crache ces quelques notes... Ainsi, Bruce Springsteen chasse la jeunesse mélancolique, ce temps où la Californie des années 1960 le faisait rêver.

Le Boss, de sa voix cabossée, n'a pas d'égal pour chanter cette Amérique éternelle mais fantasmée, celle des grands espaces qu'il capture en sépia sur ce nouvel album, le premier en cinq ans. Longtemps le gamin du New Jersey a rêvé de Californie, s'y installant même un temps. Avec cet album enregistré chez lui, sur la Côte Est, il renoue avec brio un fil distendu par le temps et la légende.

Retour vers le passé ?

Quand il raconte ces vieux acteurs fatigués en quête d'un dernier rôle, ce sont là ses plus belles histoires, les plus simples, comme sur ce titre, Western Stars, qui donne son nom à l'album.

Donnez-lui juste une guitare, il vous construira encore une merveille, comme Somewhere North Of Nashville ou Chasin' Wild Horses. Du beau, du pur Springsteen, qui se perd quand même sur quelques titres dans une orgie de cuivres et de cordes. Orchestrations à foison, jusqu'à l'indigestion, sur Sleepy Joe's Cafe ou le sirupeux There Goes My Miracle.

Mais dans l'ensemble, le Boss tient la barre, après cinq années à se retourner, entre son autobiographie et son spectacle acclamé à Broadway (toujours disponible sur Netflix). L'année de ses 70 ans, il se tient prêt à rugir sur scène de nouveau et si cet album n'est pas son meilleur, il a le mérite d'emprunter d'autres chemins.

Vous êtes à nouveau en ligne