Bob Dylan mis en examen à Paris pour injure

(Maxppp)

Le chanteur américain ne s'est pas fait des fans après la publication d'une interview dans l'édition française de Rolling Stone. Une association croate a porté plainte contre lui pour "injure" et "provocation à la haine". Le Conseil représentatif de la communauté et des institutions croates de France attend des excuses publiques.

"Si vous du Ku Kux Klan dans le sang, les Noirs peuvent
le sentir, même encore aujourd'hui. Tout comme les juifs peuvent sentir le sang
nazi et les Serbes le sang croate
." Cette phrase de Bob Dylan publiée dans
l'édition française du magazine Rolling Stone en octobre 2012 n'est pas du goût
du Conseil représentatif de la communauté et des institutions croates de France.
Ce dernier a déposé plainte pour "injure" et "provocation à
la haine".

Ce mardi matin, l'avocat de ce Conseil, Ivan Jurasinovic, assure qu'ils espèrent "qu'il s'excusera et nous sommes prêts à accepter ses excuses ". Car "une condamnation ne répare pas autant que des excuses ". Et il insiste sur le caractère public que devraient avoir de tels regrets en raison de "la violence du propos" .

 Le chanteur folk a été mis en examen, comme c'est systématiquement
le cas dans ce genre de procédure, lors de son passage à Paris en novembre dernier.
Bob Dylan était venu donner quelques concerts et recevoir la Légion d'honneur des
mains d'Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture. L'affaire devrait être jugée
devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, spécialisée dans les délits
de presse.