Cantat sur la scène des Eurockéennes avec Amadou et Mariam

Bertrand Cantat assure la dernière partie de Shaka Ponk au Zénith, à Paris, le 25 novembre 2011. 
Bertrand Cantat assure la dernière partie de Shaka Ponk au Zénith, à Paris, le 25 novembre 2011.  (LEJEUNE / MAXPPP / LE PARISIEN)

L'ex-chanteur de Noir Désir a annoncé sa présence au festival de Belfort dans une interview à plusieurs quotidiens régionaux.

"Rien n'était décidé d'avance mais on a pensé que c'était une bonne idée de se retrouver sur scène au moins une fois." L'ex-chanteur de Noir Désir, Bertrand Cantat, fera une apparition sur la scène des Eurockéennes de Belfort le 29 juin au côté du duo Amadou et Mariam, a-t-il annoncé vendredi 11 mai dans une interview à plusieurs quotidiens régionaux, dont L'Est républicain.

Le chanteur a participé au dernier album des artistes maliens, Folila, sorti fin mars. "Il devrait participer à la moitié d'un concert qui sera l'occasion de joyeuses retrouvailles", a indiqué de son côté le directeur des Eurockéennes, Jean-Paul Roland.

"Je ne veux choquer personne"

Bertrand Cantat a été condamné à huit ans de prison en Lituanie pour avoir frappé mortellement en 2003 sa compagne, l'actrice Marie Trintignant. Depuis sa sortie de prison, en 2007, il a fait quelques apparitions sur scène et participé à divers albums. Le 18 mars, il a annoncé la sortie d'un nouvel album en 2013, dans une interview au quotidien Ouest-France.

Le passé de Bertrand Cantat ne suscite "pas l'ombre d'une controverse", a précisé Jean-Paul Roland. "Ce concert aura valeur de test. D'autres festivals sont intéressés. Si tout se passe bien à Belfort, il est possible que l'expérience soit rééditée ailleurs", a-t-il ajouté. 

Interrogé de son côté sur la possibilité que sa prestation à Belfort suscite une polémique, Bertrand Cantat a répondu : "Si je rentre dans ces considérations, je ne fais rien. Je ne veux choquer personne, mais simplement faire ce que j'ai à faire."