"Nous avons perdu notre matriarche et le pilier de notre famille", réagissent les proches d'Aretha Franklin après sa mort

La chanteuse américaine Aretha Franklin au Kennedy Center Honors à Washington (Etats-Unis), le 6 décembre 2015.
La chanteuse américaine Aretha Franklin au Kennedy Center Honors à Washington (Etats-Unis), le 6 décembre 2015. (MOLLY RILEY / AFP)

La "reine de la soul" recevait depuis plus d'une semaine des soins palliatifs à son domicile de Detroit.

La famille d'Aretha Franklin a annoncé la mort de la chanteuse américaine, jeudi 16 août, dans sa maison de Detroit (Michigan, Etats-Unis). La "reine de la soul", âgée de 76 ans, souffrait d'un cancer du pancréas depuis 2010. "Nous avons perdu notre matriarche et le pilier de notre famille", ont réagi ses proches dans un communiqué.

Aretha Franklin était "gravement malade". La chanteuse américaine recevait depuis plus d'une semaine des soins palliatifs à son domicile de Detroit. Selon son médecin, cité par l'agence Associated Press (en anglais), sa mort est due à "un cancer du pancréas à un état avancé".

La "reine" incontestée de la soul. Au cours de sa carrière, Aretha Franlin a gagné 18 Grammy Awards et accumulé 25 disques d'or. Elle a été la première femme a rejoindre le Rock and Roll Hall of Fame, en 1987.

De multiples hommages. De nombreux fans et célébrités ont adressé des messages de soutien à Aretha Franklin depuis l'annonce, dimanche 12 août, de la détérioration de son état de santé. La chanteuse Beyoncé l'a notamment remerciée pour "sa belle musique" avant d'entonner son succès Respect, lors d'un concert à Detroit mardi.

Vous êtes à nouveau en ligne