Aretha Franklin : Detroit célèbre sa reine

France 2

Après l'annonce du décès d'Aretha Franklin, jeudi 16 août, la chapelle de son enfance à Detroit, aux États-Unis, est devenue le lieu de recueillement pour tous les fans de la chanteuse.

La journaliste Agnès Vahramian se trouve à Detroit (États-Unis), dans le quartier d'enfance d'Aretha Franklin, décédée jeudi 16 août, à l'âge de 76 ans. Depuis l'annonce de son décès, "les voisins, les habitants de Detroit, viennent lui rendre hommage", raconte la journaliste avant de poursuivre : "Le mot 'émotion' peut être parfois galvaudé aux États-Unis, mais tous ceux qui sont ici ont grandi avec la musique d'Aretha Franklin, c'est un peu de leur vie qui s'en est allé".

"Respect pour la reine"

L'Amérique se console, s'embrasse et pleure la mort d'Aretha Franklin. Des larmes devant son église, celle fondée par son père, pasteur. Le lieu où elle a chanté, enfant. "Tu nous manqueras", "Merci" ou encore "Respect pour la reine". Ici, des paroissiens l'ont connu et entendu chanter. Aretha Franklin n'a jamais cessé de fréquenter l'église. Au music-hall de Detroit, elle est là, saluée. Et dans la soirée du jeudi 16 août, les clubs de jazz résonnaient de sa musique. Se souvenir, jouer du blues et du jazz, jusqu'au bout de la nuit, pour célébrer la musique soul. Detroit, entre peine et joie, à l'image de sa reine, Aretha.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne