André Manoukian : "Le jazz est la plus belle musique du monde"

(André Manoukian Gare Montparnasse © Radio France / Anne Lamotte)

C'est la 4e journée internationale du jazz aujourd'hui. A cette occasion, des concerts sont programmés dans six gares de Paris. Ce jeudi matin, André Manoukian au piano et la chanteuse China Moses étaient gare Montparnasse. Autour d'eux, beaucoup de voyageurs ont poussé la chansonnette.

La 4e journée internationale du jazz, organisée par l’UNESCO, les Nations Unies et le Thelonious Monk Institute of Jazz, se tient cette année à Paris, où les vingt arrondissements accueilleront une partie toute la journée et une bonne partie de la nuit concerts, spectacles, tables rondes, expositions et conférences. 

Cinq artistes renommés du monde du jazz sont présents depuis ce matin dans les gares de Paris-Nord, Montparnasse, Paris-Est, Paris-Lyon, Austerlitz et Saint-Lazare, où ils improviseront et accompagneront les voyageurs, et passants, amateurs comme néophytes.

 

Parmi les artistes présents, André Manoukian accompagne au piano la chanteuse China Moses gare Montparnasse. Un grand moment pour lui : "Je me retrouve dans les conditions des pianistes de jazz de l’époque : un piano légèrement désaccordé, pas amplifié. Pour le coup c’est une autre technique et c’est là qu’il faut sortir les tripes du truc. Il faut capter l’attention des gens et du coup on joue avec une intensité différente. "

(André Manoukian et la chanteuse China Moses Gare Montparnasse © Radio France / Anne Lamotte)

 

André Manoukian adore le rendu sonore des gares. "L'acoustique des gares est la plus belle du monde. L’acoustique est encore plus forte qu’une cathédrale. Cela produit une musique cosmique. " Mais par-dessus tout, c’est le jazz qu’il aime. "Le jazz est la plus belle musique du monde. C’est la musique de la liberté, de l’improvisation. C’est renoué le musicien avec son improvisation. "

Jazz dans les gares : l'interview d'André Manoukian par Anne Lamotte
--'--
--'--

PRATIQUE ►►► Le programme des concerts dans Paris

 

Vous êtes à nouveau en ligne