A-WA sort son premier album "Habib Galbi", une explosion de cultures

(Le premier album d'A-WA, "Habib Galbi", est sorti vendredi dernier © Tôt ou Tard)

Elles sont trois, elles sont soeurs, elles sont israéliennes et chantent des chansons traditionnelles yéménites remises au goût du jour. Voici le groupe A-WA, qui vient de sortir son premier album, "Habib Galbi". Ce projet original qui réconcilie les cultures, cette énergie qui les habite également, les ont propulsés sous les feux des projecteurs ces dernières semaines. Une vraie sensation.

Au premier abord, on se dit qu'on ne connait rien de tel... Et puis peu à peu, A-WA déroule des rythmes modernes et envoûtants, entre hip-hop et chant traditionnel, ce qu'elles ont baptisé le "folk'n'beat yéménite". Leur musique ne va pas sans leur histoire : les trois soeurs Haïm, dont la plus âgée a 32 ans, ont vu le jour dans un petit village des montagnes du sud d'Israël et vivent aujourd'hui à Tel Aviv. Mais c'est à leurs grands-parents, venus du Yémen, qu'elles ont décidé de rendre hommage en revisitant des chants traditionnels, en arabe.

Véritable melting-pot sonore, mais surtout immense énergie communicative, comme lorsque deux cultures s'unissent pour créer un nouveau genre. Les trois soeurs d'A-WA et leurs harmonies vocales ne font ni de la folk, ni de l'électro ou de la world music. Elles chantent, sans filtre ni barrière, avec la scène comme révélateur explosif, à ne surtout pas manquer.

La "folk'n'beat yéménite" jouissive des trois soeurs israéliennes d'A-WA
--'--
--'--

Habib Galbi , A-WA (Tôt ou Tard). Album disponible. En concert dans différents festivals cet été, notamment aux Vieilles Charrues et au FNAC Live à Paris.