"Much Loved" : film sur la prostitution à Marrakech, interdit au Maroc

(Nabil Ayouch, réalisateur du film controversé Much Loved © MaxPPP)

"Much Loved", le dernier film du réalisateur Nabil Ayouch qui tire les portraits de 4 prostituées à Marrakech, est interdit au Maroc.

C'est officiel, Much Loved ne sera pas diffusé au Maroc. Les islamistes qui sont au gouvernement, ont pris cette décision. Avec une intention noble de "protéger la femme marocaine de l'outrage". Une fois n'est pas coutume, ils ont reçu le soutien de leurs opposants. Le secrétaire général du parti de l'Indépendance, a déclaré que Nabil Ayouch porte atteinte à "toutes les femmes marocaines". 

Un film jugé sur des extraits

Au Maroc, personne n'a vu le film dans son intégralité. Il est jugé sur ses extraits qui sont publiés sur les réseaux sociaux, avec, à chaque fois leur lot de débats dans les commentaires, ou simplement d'insultes. Une page Facebook appelle carrément au meurtre du réalisateur et de son actrice principale, Loubna Abidar. De son côté, Nabil Ayouch essuie les critiques, il se satisfait de provoquer un débat sur la question de la prostitution au Maroc. D'ailleurs ce mardi, le ministère de la Santé publie une enquête officielle sur ce thème. Résultat : 19 000 prostituées, réparties dans quatre villes du royaume. Mais le ministère s'est bien gardé d'aller enquêter à Marrakech, alors que pour de nombreuses associations c'est là-bas que le tourisme sexuel est le plus pratiqué.