"Sports Illustrated" accueille pour la première fois dans ses pages une mannequin transgenre, Valentina Sampaio

Valentina Sampaio au défilé Maiguel Marinero, Madrid, juillet 2019
Valentina Sampaio au défilé Maiguel Marinero, Madrid, juillet 2019 (GABRIEL BOUYS / AFP)

Le numéro spécial annuel "Swimsuit Issue" du magazine américain sortira en kiosques le 21 juillet.

Le magazine américain Sports Illustrated va accueillir dans les pages de son célèbre "Swimsuit Issue" annuel la première mannequin transgenre de son histoire, la Brésilienne Valentina Sampaio. "Cela représente beaucoup", a commenté l'intéressée, 23 ans, qui a grandi dans une famille de pêcheurs au nord du Brésil, sur la chaîne ABC. "Pas seulement pour moi mais pour toute la communauté LGBTQ."

Une longue expérience du mannequinat 

Ce numéro "Swimsuit Issue" qui présente des modèles en maillots dans des décors paradisiaques est une institution aux Etats-Unis et au-delà, même si son influence a diminué ces dernières années, au diapason de la presse papier. L'année de son cinquantenaire, en 2014, il s'était vendu à 785.000 exemplaires.

Malgré son jeune âge, Valentina Sampaio a déjà une longue expérience du mannequinat et des séances photos. Elle a notamment déjà fait la une de l'édition française du magazine Vogue en mars 2017.

En août 2019, elle a aussi été engagée par Victoria's Secret pour une campagne publicitaire, devenant la première mannequin transgenre à représenter la célèbre marque de lingerie. Elle a raconté à la chaîne ABC avoir déjà été écartée d'un casting parce qu'elle était une personne transgenre.

Une femme noire en 1997, une ronde en 2016

Mettant en avant pendant longtemps exclusivement de jeunes mannequins blanches, le magazine Sports Illustrated s'est ouvert, au fil des années, à d'autres profils. En 1997, il a mis pour la première fois une femme noire en une, l'Américaine Tyra Banks.

Il a également fait poser des femmes athlètes, notamment la joueuse de tennis Serena Williams ou la championne d'arts martiaux mixtes Ronda Rousey.

En 2016, il a accueilli pour la première fois une femme ronde, le modèle américain Ashley Graham qui s'habille en taille 48.

Depuis 2013 et le lancement de la série Orange is the New Black, la communauté transgenre, jusqu'ici largement invisible, a bénéficié d'une exposition nouvelle, avec également une autre série, Transparent, ou plus récemment Pose.

Vous êtes à nouveau en ligne