Premiers podiums pour Afterhomework, Anton Belinskiy, A.W.A.K.E, Ottolinger, Marques'Almeida et Ximonlee

Les créateurs de Ottolinger (à gauche) et d\'Afterhomework Paris (à droite)
Les créateurs de Ottolinger (à gauche) et d'Afterhomework Paris (à droite) (Mathilde Agius (Ottolinger))

Outre les grands noms qui font sa réputation, la Paris Fashion Week accueille chaque saison de de nouveaux venus. Ils sont 6 - Afterhomework (Paris), Anton Belinskiy, A.W.A.K.E, Ottolinger, Marques'Almeida et Ximonlee - à défiler pour la première fois dans le calendrier officiel. Découverte des univers de ces jeunes labels qui seront peut-être les grands noms de demain.

Pierre Kaczmarek créé Afterhomework (Paris) en 2014 alors qu’il n’a que 15 ans et qu’il est encore lycéen. Le nom qu’il choisit pour sa marque fait référence à son temps de création. Afterhomework devient rapidement un duo créatif avec l'arrivée de la styliste Elena Mottola en 2016. La marque s’apparente à un label collaboratif regroupant des jeunes créatifs parisiens. Depuis son premier défilé à la PFW en 2016, le label continue d'intriguer avec ses créations. Géométrique, déstructurée et différente, il propose une mode générationnelle inspirée de l’observation des phénomènes de société. Les collections sont entièrement confectionnées dans des ateliers de la capitale. Rendez-vous sur les podiums le 25 septembre. 
Pierre Kaczmarek et Elena Mottola, designers d\'Afterhomework
Pierre Kaczmarek et Elena Mottola, designers d'Afterhomework (DR)
Anton Belinskiy est né et a grandi en Ukraine. Il est diplômé de la Taras Shevchenko Republic Art School en 2006 et du Fashion Institute of Design and Technology en 2008. En 2009, il lance sa griffe pour femme. Il commence à présenter ses collections en 2010 pendant les Mercedes-Benz Kiev Fashion Days, un événement organisé par Daria Shapovalova, réalisatrice vidéo, dont il devient rapidement la tête d'affiche. Il a également participé à la Fashion Week de Londres. Anton Belinskiy a travaillé sur des shootings photo en tant que directeur artistique pour 032c et Dazed Digital, il a présenté une vidéo avec la réalisatrice Masha Vasukova et habillé Katya, une des stars de la scène indie pop d'Ukraine. Rendez-vous sur les podiums le 2 octobre. 
A.W.A.K.E. All Wonderful Adventures Kindle Enthusiasm, a été fondée en 2012 par la designer polyvalente Natalia Alaverdian. Le regard de la créatrice sur la mode s'est développé grâce à une carrière multidisciplinaire englobant le stylisme, la direction artistique et la photographie. Les chemises, manteaux et robes trouvent leur inspiration dans une succession de références dont les costumes à travers l’Histoire, le cinéma, la nature, et l’art japonais. Les coupes traditionnelles sont remises en question grâce à des plis inspirés de l’origami, ajoutant une certaine complexité aux vêtements, et des ornements tels que des boutons surdimensionnés et des fentes donnent un look déconstruit. Rendez-vous sur les podiums le 25 septembre. 
Connu pour son style alpin-punk-couture, Ottolinger, créée par deux designers Suisse basés à Berlin.  Christa Bösch et Cosima Gadient, qui ont lancé la marque en 2015, affectionnent la déconstruction, la reconstruction et l'artisanat expérimental. Le denim, le jersey et la maille caractéristiques du label sont retravaillés au chalumeau, lacérés et teints à la main. Comme la saison printemps-été 2018, la collection automne-hiver 2018 intègre des tissus, détails et accessoires traditionnels suisses : le "Kölsch", tissu à motifs colorés, nommé d'après la ville allemande de Cologne, souvent utilisé dans les vêtements traditionnels suisses, allemands et autrichiens appelés "Trachten". Cette année, la griffe a été désignée afin de créer une tenue en jean déchiré ornée de cristaux pour le concert de Beyoncé à Berlin, lors de sa tournée OTRII. Rendez-vous sur les podiums le 25 septembre. 
Les créatrices Christa Bösch et Cosima Gadient de la marque Ottolinger 
Les créatrices Christa Bösch et Cosima Gadient de la marque Ottolinger  (Mathilde Agius)
Marques'Almeida est une griffe de mode portugaise. Le label, gagnant du prix LVMH 2015, a été fondé par deux designers portugais. Marta Marques et Paulo Almeida, qui présentent leurs collections de prêt-à-porter femme à la Fashion Week de Londres, sont issus de la Central Saint Martins, et ont fait leurs armes auprès de Vivienne Westwood pour l'une et Preen pour l'autre, avant de créer leur marque en 2011. Rendez-vous sur les podiums le 26 septembre. 

Ximonlee est le premier designer masculin lauréat du H&M design award 2015. Ce créateur est diplômé de la Parsons School. Rendez-vous sur les podiums le 2 octobre. 

 

Vous êtes à nouveau en ligne