EN IMAGES. "Back Side / Dos à la mode" : les plus beaux dos de la couture côtoient les sculptures du musée Bourdelle

La scénographie est conçue dans le respect de l’architecture du musée, de ses volumes et de ses couleurs (blanc, noir et gris béton). Mode et sculpture sont, ici, présentées sur le même plan. 

Dans notre société obsédée par le visage, l'exposition Back Side / Dos à la mode - consacrée au vêtement vu de dos - est un sujet original et inattendu. Installée dans le musée Bourdelle, elle offre en même temps un regard inédit sur les œuvres de ce maître du tournant du XXe siècle. Au milieu des dos à la musculature puissante et des profils graciles surgissent des mannequins de plastique vêtus de vêtements couture. Les modèles présentés établissent un dialogue entre mode et sculpture. Touchant et émouvant ! 

En abordant les liens du corps au vêtement d’un point de vue social et psychologique, l’exposition interroge la perception que nous avons de notre dos et de celui des autres. La mode ne cesse de l’orner, de le charger ou de le dénuder. Sur cette zone la plus plane de notre corps, messages et motifs se déploient sans que nous croisions jamais les regards qui leur sont accordés. Du sillage d’une traîne de cour à la charge d’un sac-à-dos en passant par la sensualité d’un décolleté, l’exposition propose un parcours thématique d’une centaine de silhouettes et d’accessoires, du XVIIIe siècle à nos jours issus des collections de Galliera (le musée est actuellement fermé pour travaux d'extension, ndlr).

Cet ensemble est complété par des extraits de films et des photographies. L’exposition se déploie du grand hall des plâtres, jusqu’à l’extension de Portzamparc, en passant par les ateliers d’Antoine Bourdelle. 

Back Side / Dos à la mode. Musée Bourdelle. 18, rue Antoine Bourdelle. 75015 Paris. Jusqu'au 17 novembre 2019.

16
Exposition "Back Side / Dos à la mode" au musée Bourdelle. Déployées depuis l'Antiquité aux dos de divinités ou de figures allégoriques, les ailes ont toujours fasciné l'homme comme le montre ici par exemple le tailleur gris qui est un modèle de Comme des Garçons automne-hiver 2013-14.  CORINNE JEAMMET
26
Exposition "Back Side / Dos à la mode" au musée Bourdelle. Dans le hall des plâtres, cette veste bombers - portée avec face de monstre constituée de sweaters brodés, pliés et portés en sac à dos - est signée Walter Van Beirendonck. Anatomiquement, nul ne peut voir son dos mais pour rémédier à cela le créateur belge brode avec humour des yeux dans le dos.  CORINNE JEAMMET
36
Exposition "Back Side / Dos à la mode" au musée Bourdelle. Dans le hall des plâtres, cette silhouette signée Martine Sitbon (1997-98) installée à côté d'une statue colossale.  CORINNE JEAMMET
46
Exposition "Back Side / Dos à la mode" au musée Bourdelle. L'atelier de Bourdelle accueille l'une des collections majeures de la mode contemporaine, celle de Comme des Garçons par Rei Kawakubo pour le défilé été 1997. Ces deux silhouettes en vichy strech avec protubérances sur les hanches et le dos questionnent la notion de corps idéal en détournant les déformations naturelles du corps humain. CORINNE JEAMMET
56
Exposition Back Side / Dos à la mode au musée Bourdelle. Utilitaires, contestataires, décoratives ou personnelles, ces déclarations parlent dans le dos des personnes qui les portent. Entre message et motifs, les marques de mode ont pris conscience du caractère publicitaire des dos et à partir des années 1980, la mode y estampille noms et logos.  CORINNE JEAMMET
66
Exposition Back Side / Dos à la mode au musée Bourdelle. Le dos nu est un poncif de la mode qui entretient l'imaginaire érotique. Les premiers dos nu apparaissent dans la mode à la toute fin du XIXe siècle. Chastes, ils ne dévoilent que la nuque et le haut du dos. Si le décolleté se creuse dans les années 1920, ce sont les années 1930 qui confèrent ses lettres de nobesse au dos nu.  CORINNE JEAMMET
Vous êtes à nouveau en ligne