Pourquoi l'iconique veste Tournesols d'Yves Saint Laurent risque de faire envoler les enchères, le 27 novembre

Veste haute couture printemps-été 1988 signée Yves Saint Laurent mise aux enchères chez Christies le 27 novembre 2019
Veste haute couture printemps-été 1988 signée Yves Saint Laurent mise aux enchères chez Christies le 27 novembre 2019 (YVES SAINT LAURENT)

Cette veste entièrement réalisée à la main, qui a nécessité 600 heures de travail par le brodeur Lesage, ne compte que quatre exemplaires.

Une rarissime veste haute couture printemps-été 1988 créée par Yves Saint Laurent en hommage aux "Tournesols" du peintre Vincent Van Gogh - considérée comme une pièce iconique de l'histoire de la mode - sera proposée aux enchères le 27 novembre à Paris, a annoncé la maison Christie's Paris.

600 heures de travail

Pour sa collection printemps-été 1988, le couturier rend un vibrant hommage à Van Gogh en récréant Les Iris et Les Tournesols sur des vestes entièrement brodées. Cette magnifique veste à fond organza jaune entièrement brodée de perles de verre, de paillettes, de rocailles et de ruban, doublée de satin de soie jaune, d’une incroyable finesse, est le fruit d’un savoir-faire exceptionnel de l’une des plus grandes maisons de broderie : la maison Lesage. Pas moins de 600 heures de travail furent nécessaires à la réalisation des multiples nuances et détails des fleurs de cette veste qui en font une grande prouesse de la haute couture. Elle compte par conséquent parmi les pièces de créateurs les plus exceptionnelles et les plus chères du monde. 

Van Gogh, à l’instar plus tard d’Yves Saint Laurent, a été influencé par l’art du Japon, alors très en vogue depuis l’Exposition Universelle de 1867. C’est en s’inspirant des nuances vives et mordorées des estampes japonaises et des couleurs du Sud de la France que van Gogh avait conçu sa série des Tournesols

La vidéo montre le déballage de ces vestes hommage à Vincent Van Gogh lors de leur retour du Art Museum of Denver où elles avaient été exposées en 2012. 

"Mon propos n'a pas été de me mesurer aux maîtres, tout au plus de les approcher et de tirer des leçons de leur génie"

La veste, portée par Naomi Campbell lors du défilé, est conservée dans les collections du musée Yves Saint Laurent, parmi les pièces emblématiques de l'oeuvre du couturier qui s'est aussi inspiré des "Iris" de Van Gogh pour un autre modèle.

"Mon propos n'a pas été de me mesurer aux maîtres, tout au plus de les approcher et de tirer des leçons de leur génie", avait confié Yves Saint Laurent, lors d'une exposition en 2004 consacrée aux dialogues entre les arts.

Les pièces Yves Saint Laurent sont recherchées 

L'exemplaire mis aux enchères et réalisé pour une cliente privée, est estimé entre 80.000 et 120.000 euros, ce qui en ferait l'une des pièces haute couture les plus chères du monde.

Une vente chez Christie's, en janvier 2019, du dressing Yves Saint Laurent de Catherine Deneuve, amie personnelle du couturier, avait remporté un réel succès, totalisant 1.2 millions d'euros.

Pour les 129 lots proposés, les enchères avaient duré cinq heures et 90 % des lots avaient vu leurs prix multipliés par rapport au prix de départ. 

Vous êtes à nouveau en ligne