"Karl for ever" : l'hommage au Kaiser sous la Nef du Grand Palais quatre mois après sa mort

Sous la Nef du Grand Palais, d\'immenses portraits de Karl Lagerfeld ont été installés pour cette hommage.
Sous la Nef du Grand Palais, d'immenses portraits de Karl Lagerfeld ont été installés pour cette hommage. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

Plus de 2 000 personnes rendent hommage à Karl Lagerfeld au Grand Palais à Paris.

Un hommage à Karl Lagerfeld, quatre mois après son décès. Cela se passe au Grand Palais à Paris, ce jeudi soir à partir de 18h30. 2 500 invités sont attendus pour "Karl for Ever", une cérémonie à l'image du créateur : démesurée. 56 portraits, des écrans géants pour retransmettre les interviews de 60 personnalités proches du créateur... Bref, une belle cérémonie pour celui qui ne voulait pas de funérailles publiques.

Quand c'est fini, c'est fini !Karl Lagerfeld

"J'ai horreur de l'idée d'encombrer les gens avec les restes", confiait Karl Lagerfeld en 2012 au micro de Loïc Prigent. "Il faut disparaître, moi j'admire les animaux de la forêt vierge, on ne les retrouve pas quand ils sont morts."

"Je déteste les enterrements," ajoutait encore le grand couturier. "Je n'aime pas y aller donc je ne voulais pas exposer qui que ce soit à un truc aussi horrible. Quand c'est fini, c'est fini."

Des couturiers, des mannequins, des acteurs ... et Choupette

Et sa volonté a été respectée dans les défilés de Chanel et Fendi. Tout le monde s'est contenté d'une minute de silence. "La seule directive qu'on ait eu de Karl, c'est l'anti-nostalgie", explique Caroline Lebar, directrice de la communication de la marque Karl Lagerfeld. "C'était un peu : 'Après moi, le déluge'."

L'évènement de ce jeudi soir a été conçu par le metteur en scène d'opéra Robert Carsen. De grands noms de la coutures sont également présents, Nicolas Ghesquières chez Vuitton ou Maria Grazia Chiuri chez Dior par exemple, mais aussi des mannaquins comme Carla Bruni, Claudia Schieffer ou encore Gigi Hadid. Sans oublier bien sur Choupette, la chatte de Karl.

Vous êtes à nouveau en ligne