Luxe : à la découverte de la maison Moynat

France 3

Le géant du luxe LVMH ouvre au grand public 40 de ses maisons emblématiques tout le week-end. Parmi elles, la maison Moynat, un maroquinier sur mesure qui revient sur le devant de la scène.

C'est un endroit secret, le dernier atelier de maroquinerie parisien que le grand public va pouvoir découvrir. Le géant du luxe LVMH ouvre 40 de ses maisons emblématiques tout le week-end. Parmi elles, la maison Moynat un maroquinier sur mesure. Les finitions des sacs à main sont impeccables. Chez Moynat, on travaille encore comme il y a 150 ans et on coud le cuir à la main avec du fil de lin ciré. 

Un retour très international 

Moynat, c'est le plus ancien malletier français. Inventif, audacieux, il multiplie les brevets et se spécialise dans la malle automobile. A la grande époque, l'atelier de fabrication emploie 250 personnes et la maison de vente place de l'Opéra est incontournable. Après la guerre plus personne n'a besoin de malle et Moynat tombe vite dans l'oubli avant de fermer.
Racheté il y a cinq ans, le maroquinier tente de se faire un nom avec une clientèle très internationale venue du Moyen-Orient, d'Asie ou encore des États-Unis. "Ils aiment le savoir-faire, ils adorent le fait que le sac est véritablement fait à la main de A à Z par un seul artisan, fabriqué en France", explique Lisa-Marie Tussy, vendeuse Moynat. Moynat vend encore quelques malles et même un attaché-case qui reprend les codes de la maison. Une petite merveille qui coûte 6 000 euros et qui représente une semaine de travail pour deux artisans ultra-qualifiés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne