Mes goûts, mes couleurs : le credo de Márcia de Carvalho, le recyclage textile

La créatrice de mode Marcia de Carvalho
La créatrice de mode Marcia de Carvalho (Courtesy of Marcia de Carvalho)

Avec son association Chaussettes Orphelines, la créatrice franco-brésilienne Márcia de Carvalho œuvre pour le recyclage textile, le développement durable et l'insertion sociale des habitants de la Goutte d'Or à Paris. Rencontre.

Márcia de Carvalho a fondé sa marque en 1991. Invitée à participer au Grand Prix de la Création de la Ville de Paris en 2008, elle y présente son concept basé sur le recyclage de chaussettes orphelines et fonde l’association Chaussettes Orphelines pour sensibiliser au recyclage des déchets textiles. Elle met au point un fil issu de ce recyclage (Lauréate du Prix du Paris Durable en 2016) qui sert à tricoter de nouvelles créations. En 2017, elle obtient le 1er Prix de l'innovation de la Ville de Paris et le Label Fabriqué à Paris. Ancrée à la Goutte d’Or à Paris, elle organise aussi des ateliers d’insertion auprès des femmes du quartier. 

Son actu : un défilé et deux expositions axés sur le recyclage et la solidarité 

Pour la troisième édition de son défilé solidaire Chaussettes Orphelines - organisée le 4 février 2019 dans les salons de l'hôtel de Ville à Paris - la créatrice a montré que solidarité peut rimer avec créativité. 

A l'issue du show de sa collection intitulée "Issue de secours" - où ont défilé des mannequins de tous âges et de tous horizons - deux expositions permettaient de comprendre, encore mieux, sa démarche.

Défilé Solidaire Chaussettes Orphelines Hôtel de ville de Paris, février 2019
Défilé Solidaire Chaussettes Orphelines Hôtel de ville de Paris, février 2019

La première proposait 12 toiles photographiques imprimées sur toile en fil recyclé de chaussettes et rehaussées à la peinture à l'huile. La seconde, développée avec la Linkup Factory, mettait en scène 10 éco-gestes. Cette exposition est destinée aux institutions et entreprises qui souhaitent se faire l'écho de ces éco-gestes simples et accessibles pour contribuer à un univers durable. En parallèle, des accessoires et créations ont été distribués à des associations caritatives partenaires. 

Un des tableaux représentant un éco-geste, 2019
Un des tableaux représentant un éco-geste, 2019 (Corinne Jeammet)

 

5 questions à Márcia de Carvalho: 

Quelle est la pièce préférée de votre dernière collection ?
J’aime beaucoup la robe Lisa ajourée qu’on peut porter en ville avec une nuisette et sur la plage en maillot de bain et dans la même famille, le petit sweat crop également ajouré.
Márcia de Carvalho : la robe Lisa ajourée 
Márcia de Carvalho : la robe Lisa ajourée  (Courtesy of Márcia de Carvalho )
Quel couturier/créateur vous a marqué au cours de votre carrière ?
Je citerai les créateurs Issey Miyake, le maître absolu dans l’innovation textile. Il est le précurseur des volumes qui extrapolent la forme corporelle. La griffe Comme des Garçons a également vraiment bousculé les codes du féminin/masculin et l’idée du vêtement. Et, enfin, Jean Paul Gaultier embellit et nous émerveille avec des aspects du quotidien qu’il ose recréer de façon étonnante, rappelez-vous de la collection intitulée "La concierge est dans l’escalier" (en 1988, ndlr) où il reprend les codes vestimentaires de la concierge comme le fichu sur la tête, entre autres, et le transforme en dernier cri de la mode !
Le créateur Issey Miyake
Le créateur Issey Miyake (Brigitte Lacombe)
Quel est le dernier livre lu ?
"En pyjama avec Bouddha" de Joseph Émet. La méditation est si importante dans un monde où tout va trop vite.
Quelle est la dernière exposition vue ?
"Alphonse Mucha" au musée du Luxembourg : en plus de ses tableaux et affiches très connues, on découvre sa passion et son engagement pour sa culture slave. Je citerai aussi l’exposition "Rodin, dessiner, découper" au musée Rodin : on peut découvrir les dessins, aquarelles et collages de Rodin qui précèdent Courbet dans ses aspects les plus osés et Matisse dans le découpage.
Quel est le dernier coup cœur musical ?
Le grand pianiste Nelson Freire que j’ai entendu à la Philharmonie de Paris. Lo Mojor para dansar, The Brasilian remix Dj Zè Pedro, ou il reprend des grands classiques de la musique brésilienne comme Edu Lobo ou Elis Regina ou encore Gilberto Gil en ajoutant une techno endiablée : excellent pour danser !

 

Chaussettes Orphelines – Marcia de Carvalho, une marque éthique

Aujourd’hui l’association et la marque sont complémentaires : l’association sensibilise au recyclage au travers de collectes de chaussettes - organisées avec des collectivités ou des entreprises -, propose des animations pédagogiques pour des écoles et notamment les enfants de la Goutte d'Or, anime des ateliers créatifs avec des femmes en hébergement d'urgence et fait travailler des ateliers d’insertion pour le tri des chaussettes… La marque achète les chaussettes triées à l'association pour produire le nouveau fil et proposer des produits en fil de chaussettes recyclées fabriqués en France par des entreprises régionales. Elle reverse ensuite les financements nécessaires à l'association.

Pour fabriquer une tonne de fil recyclé Chaussettes Orphelines, il faut 500 kg de chaussettes usagées et 500 kg de chutes de laine. Avec 1 tonne de fil recyclé Chaussettes Orphelines, on peut par exemple retricoter 16 660 chaussettes ou 1 831 sweat-shirts.

 


 
Vous êtes à nouveau en ligne