Chez Chanel, l'après Karl Lagerfeld est en marche

Karl Lagerfeld au final du show Chanel printemps-été 2017
Karl Lagerfeld au final du show Chanel printemps-été 2017 (GettyImages)

Le 5 mars au dernier jour de la PFW, Chanel a présenté la collection posthume automne-hiver 2019-20 signée Karl Lagerfeld. La prochaine collection, la Croisière 2019-20, la première de Virginie Viard, défilera le 3 mai 2019 à Paris. En attendant cet événement, Chanel fait escale à Shanghai du 20 avril au 2 juin pour son exposition "Mademoiselle Privé Shanghai".

"The beat goes on" ("Et la musique continue")

Le 5 mars 2019, le défilé Chanel, le plus attendu de la Fashion Week parisienne automne-hiver 2019-20, a été précédé d'une minute de silence en hommage à Karl Lagerfeld et s'est conclu sur la chanson "Heroes" de David Bowie après une ovation debout et des larmes des fans mais aussi des mannequins. Karl Lagerfeld est décédé le 19 février après avoir marqué de son empreinte le monde de la mode pendant des décennies et pendant 36 ans la destinée de la maison Chanel. Un dessin de sa plume où il apparaît aux côtés de Coco Chanel était glissé dans le dossier de presse remis aux journalistes... avec la mention "The beat goes on" ("Et la musique continue"), signe que Chanel mise sur la continuité pour cette dernière collection signée Karl Lagerfeld et Virginie Viard, son bras droit qui lui succède.


Très attendue la prochaine collection Chanel, la Croisière 2019/20, la première de Virginie Viard défilera le 3 mai 2019 au Grand Palais à Paris. 

L'exposition "Mademoiselle Privé" en escale à Shanghai

Après Londres en 2015, Séoul en 2017, Hong Kong en 2018, l'exposition "Mademoiselle Privé" fait escale à Shanghai du 20 avril au 2 juin 2019 dans l'espace du West Bund Art Center. Sur la porte qui menait à son Studio de création au troisième étage du 31 rue Cambon à Paris, Mademoiselle Chanel avait fait figurer la mention "Mademoiselle Privé". 
Affiche de l\'exposition \"Mademoiselle Privé\"
Affiche de l'exposition "Mademoiselle Privé" (Courtesy of Chanel)

Haute couture, haute joaillerie et parfum : les codes Chanel réunis

L'exposition "Mademoiselle Privé" s'intéresse aux trois principaux univers créatifs de Chanel - matérialisées ici par trois maisons - proposant chacune une immersion aux sources des processus de création de Chanel :

- Le 31 rue Cambon qui abrite le Studio de création où travaillait Karl Lagerfeld et les ateliers de haute couture. Sous l'impulsion du couturier allemand, décédé le 19 février 2019, la haute couture est devenue un laboratoire de création et ne cesse de repousser les limites du savoir-faire des ateliers, s'enrichissant de gestes inédits et de nouveaux matériaux.

- Le 18 Place Vendôme dédié à la haute joaillerie, dont Gabrielle Chanel a déjoué le classicisme proposant formes et manières de porter visionnaires en 1932 ("Bijoux de Diamants", collection de joaillerie imaginée par Gabrielle Chanel). Elle revisite les thèmes qui ont contribué à construire le répertoire esthétique et symbolique de Chanel (comète, camélia, blé, paravents de Coromandel). 


- Grasse où le parfumeur Ernest Beaux et Gabrielle Chanel imaginèrent Chanel N°5 en 1921. Révolution olfactive dans l'histoire des fragrances, le parfum N°5 un fleuri aldéhydé a vu le jour dans le laboratoire d'Ernest Beaux à Grasse, haut lieu de la parfumerie française. C'est là que sont cultivées encore aujourd'hui quelques-unes des fleurs qui entrent dans la composition de ce jus abstrait et sophistiqué (notamment les jasmin et rose de mai de Grasse), dont le succès planétaire ne s'est jamais démenti presque un siècle après sa création.
Vous êtes à nouveau en ligne