L'ombre de Karl Lagerfeld plane sur le défilé Chanel haute couture

Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20 lors de la semaine de la mode parisienne, le 2 juillet 2019
Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20 lors de la semaine de la mode parisienne, le 2 juillet 2019 (O.SAILLANT)

La créatrice Virginie Viard a fait un écart à la tradition : pas de robe de mariée au final du défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20. Le show s'est achevé sur "I just want to be a woman" refrain de la chanson "Glory Box" du groupe anglais Portishead.

L'ombre de Karl Lagerfeld a flotté au défilé Chanel dans un décor reproduisant sa gigantesque bibliothèque au Grand Palais (cet érudit possédait jusqu'à 350.000 livres) pour la première collection haute couture signée Virginie Viard. Après un vibrant hommage "Karl Forever" fin juin avec ses acteurs et musiciens préférés devant 2.000 invités au Grand Palais qu'aimait tant le couturier et qui a accueilli nombre de ses défilés féeriques, la page Lagerfeld n'est pas encore tournée.

Loin de l'exubérance des spectacles du Kaiser de la mode, la discrète Virginie Viard est dans l'épure et la sobriété, aussi bien dans le décor que dans les tenues, une esthétique déjà perceptible dans la collection croisière présentée en mai dernier.

Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20 lors de la semaine de la mode parisienne, le 2 juillet 2019
Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20 lors de la semaine de la mode parisienne, le 2 juillet 2019 (ESTROP / GETTY IMAGES EUROPE)

Cheveux lisses attachés en queue de cheval bas, lunettes à fine montures intello, chaussures slippers noires ou escarpins noir et blanc à talon ornés d'un noeud portées avec une tunique en satin et robe noire de velours : nombre de looks évoquaient un chic suranné des vêtements d'intérieur. Un hommage discret au couturier, aux tenues toujours très soignées qui considérait que porter un jogging était "un signe de défaite, que vous aviez perdu le contrôle de votre vie".

Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20 lors de la semaine de la mode parisienne, le 2 juillet 2019
Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20 lors de la semaine de la mode parisienne, le 2 juillet 2019 (CHANEL)

Cols blancs remontés comme Karl Lagerfeld

Plusieurs silhouettes sont élancées et près du corps comme des robes-manteau longues avec de gros boutons, une robe de soir avec un décolleté au dos asymétrique ou ensemble avec une veste cintrée avec quatre poches devant et un pantalon large. Le mannequin Kaia Gerber, fille de la top Cindy Crawford et égérie de Karl Lagerfeld, a défilé en tailleur rose fluo avec une jupe courte et veste ornée de fleurs blanches brodées et d'un col jabot.

L'abondance de cols et de manches blancs est un autre clin d'oeil qui évoque le look inimitable de Lagerfeld décédé en février à l'âge de 85 ans. Les boutons blancs étaient très présents, de même que les tweeds iconiques de Chanel.

Orange, vert, pourpre, framboise : les couleurs acidulées chères à Lagerfeld viennent égayer l'ambiance feutrée couleur de bois de la bibliothèque installée en rotonde sous la verrière du Grand Palais avec des fauteuils et tables basses qui invitent à se poser. Les plumes assorties se portent en mono-boucle.

Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20 lors de la semaine de la mode parisienne, le 2 juillet 2019
Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20 lors de la semaine de la mode parisienne, le 2 juillet 2019 (CHANEL)

"Karl est probablement la personne avec qui j'ai passé le plus de temps dans ma vie"

"Karl est probablement la personne avec qui j'ai passé le plus de temps dans ma vie", a déclaré Virginie Viard qui a été pendant plus de 30 ans le bras droit du couturier dont elle sublimait les idées. "Nous avons créé ensemble les plus belles collections (...) j'essaie de continuer dans l'idée que je me fais de lui et de la maison Chanel".

Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20 lors de la semaine de la mode parisienne, le 2 juillet 2019
Défilé Chanel haute couture automne-hiver 2019-20 lors de la semaine de la mode parisienne, le 2 juillet 2019 (CHANEL)

Vous êtes à nouveau en ligne