"Célébration" rend hommage à Yves Saint Laurent et à son travail

France 3

Le réalisateur du film "Célébration", Olivier Meyrou, a suivi Yves Saint Laurent dans ses dernières années de travail. Dix ans après la mort du couturier, ce documentaire montre l'omniprésence de son soutien le plus fidèle, Pierre Bergé.

Le trait est encore vif, mais la main hésitante. En 1998, les rêves de robes d'Yves Saint Laurent sont devenus un cauchemar. Au cours d'un essayage, la caméra d'Olivier Meyrou s'arrête sur le visage tourmenté du couturier, on y lit le désespoir presque mutique de l'artiste, prisonnier de sa mélancolie.

Bergé veille au grain

Auprès d'Yves Saint Laurent, l'omniprésent Pierre Bergé l'homme d'affaires, le pygmalion, le protecteur. depuis 40 ans et le début de leur histoire d'amour, c'est lui le véritable metteur en scène du mythe Saint-Laurent. Une mise à distance pour le protéger, que le cinéaste a su percer, infiltré dans la maison pendant trois ans.

Il y a aussi des moments de grâce et d'intimité avec les mannequins fétiches du couturier, les seuls capables de l'apaiser, avec les petites mains, ouvrières de l'ombre tellement fières de leur création, et puis les colères homériques de Pierre Bergé. Le film, Célébration, au cinéma mercredi 14 novembre, s'achève en 2001 avec une récompense reçue à New York pour l'ensemble de l'œuvre d'Yves Saint Laurent. Un an plus tard, il mettra fin à sa carrière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne