Après Paris, "L'Asie rêvée d'Yves Saint Laurent" subjugue Nice au Musée des arts asiatiques

35 modèles inspirés par l\'Asie à Yves Saint Laurent
35 modèles inspirés par l'Asie à Yves Saint Laurent (M. Poppi ©CD06)

Le musée des arts asiatiques de Nice accueille jusqu'au 6 octobre 2019 l'exposition "L'Asie rêvée d'Yves Saint Laurent". Elle rassemble 35 modèles du célèbre couturier inspirés par l’Inde, la Chine et le Japon. Des créations qui dialoguent avec les costumes et bijoux traditionnels des collections du musée.

L'exposition "L'Asie rêvée d'Yves Saint Laurent" a été la première exposition temporaire thématique du musée Yves Saint Laurent ouvert en 2017. Elle a été adaptée spécialement au musée des arts asiatiques de Nice.
 
Reportage France 3 Nice : J. Raclet  / Y. Fournigault / J. Gross

Le voyageur immobile

Yves Saint Laurent a beaucoup voyagé... en rêves, en livres et en films. Mais très peu physiquement. Ses voyages immobiles et imaginaires l'ont transporté en Inde, en Chine et au Japon et ce dès ses premières collections.

C'est ainsi qu'en 1962 il a réinterprété les manteaux des souverains indiens, puis, pour sa collection automne-hiver 1977 il s'est inspiré de la Chine impériale en même temps qu'il créait "Opium", le parfum star, avant de se tourner vers le Japon pour donner une interprétation très personnelle des kimonos.

(Yves Saint Laurent)

 

"Yves Saint Laurent est un voyageur immobile dans le sens où il a très peu voyagé. Son voyage se fait à travers les livres, ses objets d'art, le cinéma et à travers la peinture qu'il peut découvrir chez lui sans aller à l'épreuve de la réalité.

Olivier Flaviano
Directeur délégué du musée Yves Saint Laurent Pari

(DR)

 

Vous êtes à nouveau en ligne