3e journée des défilés masculins: Ann Demeulemeester m'entraîne dans son univers

Un certain esprit couture régnait sur cette 3e journée des défilés masculins avec Maison Martin Margiela, Gustavo Lins, Kris Van Assche et Givenchy, entre autres... Mais c'est Ann Demeulemeester, une des créatrices du groupe des "Six d'Anvers", qui remporte mon coup de coeur quotidien. En dépit de sa fidélité au noir et blanc ainsi qu'aux superpositions, elle arrive, encore, à m'interpeller.

P. VERDY / AFP
19
"Sérénité": Anne Demeulemesster s'adresse à des hommes plutôt romantiques malgré leurs bottes guêtres. La créatrice belge joue avec les superpositions et donc les longueurs donnant plus d'importance selon le cas à une veste, un gilet masculin, une chemise ou un pantalon, cigarette ou très ample. Une parka géante mais légère accentue une silhouette longiligne. Les vestes sont près du corps comme pour mieux protéger le buste tandis que des motifs broderie ton sur ton rompent les noirs et blancs maculés.PIERRE VERDY / AFP
29
La fermeture des stéréotypes du vestiaire masculin se fait de manière asymétrique : la boutonnière se décale sur la droite. L’effet enveloppé est accentué. Des combinaisons en trompe-l’oeil donnent l’illusion d’un costume deux pièces. Les épaules sont modifiées par l’ajout d’empiècements et basculent ainsi la structure du vêtement vers l’avant. La structure des cols est modifiée, ils se déplient et se dédoublent pour la chemise ou se rigidifient sur les vestes. Le blouson ‘ 5 zips ’ est réalisé en mouton retourné, le caban est contrecollé de faux mouton et se porte ouvert. Les fourrures sont découpées et associées au duffle-coat. La maille se décline en tricotages écossais et en broderies.F.Guillot /AFP
39
Le Brésilien excelle dans le registre couture. Sa collection respire le confort grâce à des coutures partant en vrille sur les manches de manteau ou de pantalons afin de donner plus d'aisance. Cette idée d'enroulement se retrouve dans des kimonos et drapés qui font la signature de ce créateur architecte. Les vestes sont construites "tailleur" avec des épaules effacées ou marquées. Il passe du structuré au fluide tandis que ses cachemires, laines, soies, lins laqués ou vison rasé achèvent de donner une dimension luxe à ce vestiaire.DR
49
Avec lui, la mode se fait joyeuse tout en ne dérogeant pas à la règle de la qualité. Le créateur, qui présente samedi sa collection pour Dior Homme, a choisi pour sa propre ligne de jouer avec les codes masculins. Plutôt que d'avoir à choisir le matin entre un costume ou un jogging, Kris Van Assche a trouvé la solution, une sorte de 2 en 1. La silhouette est plutôt près du corps et les finitions très travaillées. PIERRE VERDY / AFP
59
Chez Givenchy, Riccardo Tisci mixe des silhouettes reflétant "une élégance haute couture avec le prêt-à-porter de tous les jours et un streetwear urbain". Le monde de Tisci va du noir au blanc en passant par toutes les sortes de gris. Le créateur joue les contrastes de silhouettes (costards coupés au cordeau versus sportswear pour aller à la salle de gym) que de matières (cachemires contre cuirs ou tweeds).PIERRE VERDY / AFP
69
Junya Watanabe ManPATRICK KOVARIK / AFP
79
Comme des Garçons PATRICK KOVARIK / AFP
89
Avec sa collection Reversing, le créateur Juun J montre une fois encore qu'il maîtrise avec brio les coupes. Une collection qui se porte à l'envers, à l'endroit pour deux propositions différentes du classic à l'urbain, du rétro au futur... Corinne Jeammet
99
John GallianoF.Guillot / AFP
Vous êtes à nouveau en ligne