"SurVivant" : Jean-Luc Romero raconte ses 30 ans de vie avec le sida

France 2

Demain, jeudi 1er décembre, ce sera la journée mondiale de lutte contre le sida. Jean-Luc Romero vit depuis trente ans avec la maladie et il est l'invité du journal de 13 heures ce mercredi 30 novembre.

Jean-Luc Romero est l'invité du journal de 13 heures ce mercredi 30 novembre. Il vit avec le sida depuis 30 ans et est le premier homme politique à avoir révélé sa séropositivité. Il présente son livre SurVivant, un témoignage sur sa vie avec la maladie. "Je suis un survivant par rapport à tous ceux qui sont morts, tous mes amis, car quasiment tous mes amis sont morts du VIH", explique Jean-Luc Romero. Mais il ajoute qu'il y a aussi le mot "vivant dans ce titre. Paradoxalement le virus m'a fait vivre plus intensément, car quand vous pensez que vous allez mourir le lendemain, vous vivez différemment".

"Continuer à avoir une vie sociale et militante m'a sauvé"

Jean-Luc Romero apprend sa séropositivité en 1987. Il a alors 28 ans et c'est pour lui une "sentence de mort". À l'époque pas de traitement, mais tout juste un médicament, l'AZT, qui venait d'arriver. "Je suis allé à mon travail et j'ai paradoxalement continué à bosser même si j'étais assommé. Je n'allais pas attendre la mort. Continuer à avoir une vie sociale et une vie militante m'a peut-être d'une certaine manière sauvé", assure l'homme politique. Il raconte dans son livre la lourdeur des traitements et notamment comment il tente de convaincre Jean-Pierre Raffarin en 2003 de faire du sida une grande cause nationale. Une cause qui le porte encore aujourd'hui.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne