Littérature : un fauteuil et des ailes

Franceinfo

Nicolas Houguet est écrivain en fauteuil roulant. Il a écrit un livre de poésie où le handicap n'est pas le seul motif, mais uniquement un parmi d'autres.

"Ce que j'ai beaucoup reproché aux handicapés en général dans ma vie, c'est d'exposer leur état comme une raison d'être, comme une identité. Je ne crois pas que ce soit une identité. Je crois que c'est une contrainte". Ces mots sont signés Nicolas Houguet, écrivain, qui a publié L'albatros. Lui-même en fauteuil roulant, il a un regard acéré sur le handicap. Il y a un vrai malentendu. "Les exemples de handicapés qu'on voit, ce sont des exemples de héros", relève-t-il.

"Je ne voulais pas faire un témoignage"

"Ce sont des exemples d'athlètes, de gens qui se sont complètement dépassés. Mais si moi je n'ai pas envie de me dépasser de cette manière-là ? Si moi je n'ai pas envie de faire du parapente ou quoi, si j'ai juste envie de lire des livres. Si mon bonheur c'est ça ?", interroge celui qui a écrit à un livre de poésie. "Je ne voulais pas faire un témoignage, je ne voulais pas faire un parcours de vie. Je voulais que ce soit beau. Et je voulais que le handicap ne soit qu'un motif parmi d'autres", confie-t-il.

Vous êtes à nouveau en ligne