Littérature : Frédérique Balland sonde l’esprit des criminels

France 3

Frédérique Balland publie "Au plus près du mal" aux éditions Grasset. Cette psychologue de la brigade criminelle de Paris a voulu partager son expérience avec les lecteurs.

"Je tiens à me rendre sur les lieux des crimes car c'est important de ressentir l'atmosphère, de pouvoir voir les habits de la victime, comment est son appartement", confie Frédérique Balland sur le plateau du Grand Soir 3. "Ce qui va m'intéresser c'est qui est la personne, comment elle pouvait vivre, ce qui a pu se passer pour qu'un jour elle rencontre son agresseur. Son mode de vie va aider à comprendre". Lors d'une garde à vue, "tout notre corps parle. Quand on baisse les yeux ou qu'on se prend les mains, cela veut dire quelque chose".

Elle se met dans la peau des criminels

Elle a croisé la route de nombreux criminels : Michel Fourniret, Richard Durn…mais c’est l'affaire Ilan Halimi qui l'a beaucoup marquée. "Mon rôle était de soutenir le père de ce jeune juif, qui recevait jusqu'à 40 coups de téléphone par jour, de lui expliquer ce que la police faisait. Ce père a tenu pendant plus de 17 jours avant d'apprendre la mort de son fils", raconte la psychologue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne