Le prix Interallié attribué à Mathias Menegoz pour "Karpathia"

(Mathias Menegoz publie "Karpathia" aux éditions P.O.L © Hélène Bamberger/P.O.L)

Mathias Menegoz a reçu ce jeudi le prix Interallié pour "Karpathia", son premier roman qui se passe dans l'empire austro-hongrois de la fin du XIXe siècle.

Une surprise selon les spécialistes. Le prix Interallié a été décerné à Mathias Menegoz pour Karpathia  (P.O.L), un pavé de 700 pages qui nous amène dans l'empire austro-hongrois de la fin du XIXe siècle. C'est un récit étonnant d'un comte Alexander Korvanyi qui quitte l'armée impériale pour retrouver ses terres dans la partie la plus orientale de l'empire. Sur place, rien ne se passe comme prévu : le comte et sa femme se retrouvent avec une mosaïque de peuples complexes avec des Hongrois, des Saxons et des Roumains. L'auteur s'est dit "très ému, très enchanté et très surpris ".

A ECOUTER  ►►► LE LIVRE DU JOUR |  "Karpathia" de Mathias Menegoz

Un livre austère et très osé de la part d'un homme de 46 ans qui a une formation scientifique et qui écrit là son premier roman. Pour l'écrivain Jean-Marie Rouart, membre du jury, "la seule critique que l'on puisse faire à ce roman qu'on ne lâche pas jusqu'à la fin, c'est qu'il est archi-classique ". Il a été choisi au 5e tour de scrutin, par six voix contre quatre, finalement préféré à Simonetta Greggio pour Les nouveaux monstres . Le prix Interallié clôt la saison des prix litteraires.

"Je suis très ému, très surpris et très enchanté" (Mathias Menegoz)
--'--
--'--

 Les quatre finalistes étaient :

    - Simonetta Greggio, "Les nouveaux monstres"(Stock)

    - Serge Joncour, "L'Ecrivain national" (Flammarion)

    - Mathias Menegoz, "Karpathia" (P.O.L)

    - Eric Reinhardt, "L'Amour et les forêts" (Gallimard)

Vous êtes à nouveau en ligne