Le bus abandonné rendu célèbre par le film "Into the Wild" déplacé pour protéger les touristes imprudents

Un hélicoptère de la garde nationale s\'apprête à transporter une épave de bus rendue célèbre par le film \"Into the Wild\", le 18 juin 2020, en Alaska (Etats-Unis).
Un hélicoptère de la garde nationale s'apprête à transporter une épave de bus rendue célèbre par le film "Into the Wild", le 18 juin 2020, en Alaska (Etats-Unis). (ALASKA DEPARTMENT OF NATURAL RESOURCES / REUTERS)

Cette épave d'un bus des années 40, dans laquelle s'installe le héros du film et du livre dont il est tiré, se trouvait dans un lieu retiré de l'Alaska. L'an dernier, une femme était morte noyée en tentant de l'atteindre.

Elle était un peu trop Into the Wild (dans la nature, en français). La carcasse de bus rendue célèbre par le film de Sean Penn sorti en 2007 a été déplacée, ont annoncé les autorités de l'Etat d'Alaska (Etats-Unis) jeudi 18 juin. Abandonnée dans un coin reculé d'un parc national, au bout d'un chemin de randonnée, elle attirait un nombre grandissant de curieux, dont deux ont trouvé la mort en tentant de l'atteindre.

Surnommé le "Magic bus", ce bus était mentionné dans le livre tiré d'une histoire vraie Voyage au bout de la solitude, de Jon Krakauer (1996), racontant le périple d'un jeune homme cherchant à fuir la civilisation pour se rapprocher de la nature. Il figurait sur l'affiche de son adaptation au cinéma.

Il pourrait être exposé

Le périple pour la rejoindre n'étant pas aisé, les autorités locales déploraient de devoir organiser régulièrement des opérations de secours de randonneurs en difficulté, partis à sa recherche. Cette année encore, un touriste brésilien avait été secouru en avril, et cinq Italiens en février. En 2019, une randonneuse biélorusse de 24 ans était morte noyée lors d'une expédition pour aller voir ce bus. Un Suisse avait connu le même sort tragique en 2010.

Jeudi, il a été déplacé de son coin de nature reculé en étant soulevé par un hélicoptère de l'armée, a déclaré la Garde nationale. Il sera conservé pour le moment dans un site sécurisé, jusqu'à ce qu'il soit décidé quoi en faire, a précisé Corri Feige, la commissaire chargée des ressources naturelles pour l'Etat d'Alasaka. L'une des options est de l'exposer.

Vous êtes à nouveau en ligne