Sylvain Prudhomme et Victoria Mas dans la deuxième sélection du Renaudot

L\'écrivain Sylvain Prudhomme à Manosque, le 26 septembre 2019
L'écrivain Sylvain Prudhomme à Manosque, le 26 septembre 2019 (JOEL SAGET / AFP)

Huit romans et six essais ont été choisi en deuxième sélection par le jury du prix Renaudot, qui sera décerné le 4 novembre

Le jury du Renaudot a annoncé mardi 8 octobre sa deuxième sélection : huit romans et six essais restent en lice pour son prix qui sera décerné, comme le Goncourt, le 4 novembre.

Les finalistes seront connus à l'issue d'une dernière réunion, le 29 octobre.

Parmi les romanciers on trouve notamment Sylvain Prudhomme qui a reçu mardi soir le prix Landerneau des lecteurs pour Par les routes (L'Arbalète/Gallimard). Ce roman figure également dans les sélections du Femina, de l'Interallié et du Grand prix du roman de l'Académie française.

La sélection du Renaudot compte également la primo-romancière, Victoria Mas, déjà distinguée par le prix Première plume et le prix Stanislas du premier roman, et qui figure également dans la sélection du Femina pour Le bal des folles, un récit puissant et bouleversant sur la condition des femmes internées au XIXe siècle.

Voici la liste, par ordre alphabétique d'auteurs, de la deuxième sélection du Renaudot.

Romans

- Nathacha Appanah, Le ciel par-dessus le toit (Gallimard)

- Emma Becker, La maison (Flammarion)

- Jean-Luc Coatalem, La part du fils (Stock)

- Lenka Hornakova-Civade, La symphonie du nouveau monde (Alma)

- Victoria Mas, Le bal des folles (Albin Michel)

- Jean-Noël Orengo, Les jungles rouges (Grasset)

- Sylvain Prudhomme, Par les routes (Gallimard)

- Abdourahman Ali Waberi, Pourquoi tu danses quand tu marches (JC Lattès)

Essais

- Brigitte Benkemoun, Je suis le carnet de Dora Maar (Stock)

- Charles Dantzig, Dictionnaire égoïste de la littérature mondiale (Grasset)

- Jean-Michel Delacomptée, La Bruyère, portrait de nous-mêmes (Robert Laffont)

- Éric Neuhoff, Cher cinéma français (Albin Michel)

- Martine de Rabauby, A l'absente (Gallimard)

- Claude Retat, Art vaincra ! Louise Michel l'artiste en politique et le dégoût du politique (Bleu autour)

L'an dernier, le prix Renaudot avait été attribué à Valérie Manteau pour Le sillon (Le Tripode) et le Renaudot essai à Olivia de Lamberterie pour Avec toutes mes sympathies (Stock).

Vous êtes à nouveau en ligne