L'intelligence artificielle au service de la traduction

France 3

Le métier de traducteur change. Des ordinateurs sont désormais capables de traduire tout seuls des textes.

Derrière un portail discret d'une rue parisienne se cache un des géants mondiaux de l'édition touristique. "On édite 800 titres par an, soit 4 titres par jour ouvrable", affirme le directeur du Petit Futé. Pour réaliser cette performance, un logiciel très sophistiqué gère en temps réel des millions d'informations. La machine est alimentée par 800 correspondants qui couvrent 195 pays.

Le logiciel apprend seul

Il ne faut que cinq minutes pour éditer un guide personnalisé complet en six langues. La clef : la traduction automatique. Actuellement fiable à 70%, une équipe de traducteurs humains corrigent les imperfections du logiciel, qui s'améliore au fur et à mesure des corrections. Le logiciel a été mis au point à Paris par Systran, le numéro un mondial. Comme un être vivant, il apprend une langue par lui-même.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne