Les sports de montagne, un réel sujet d'inspiration pour les philosophes

FRANCEINFO

La journaliste Géraldine Mosna-Savoye évoque la place qu'occupe la montagne et ses sports dans la philosophie et la vision des philosophes.

S'élancer sur les pistes ne représente pas qu'une épreuve physique mais aussi une expérience métaphysique. Face à la montagne, l'Homme est tout petit. Est-il capable de gravir la montagne, est-il libre face aux éléments ? "Autrement dit, se pose cette question : que peut encore faire l'Homme quand il est autant désamparé ?", s'interroge Géraldine Mosna-Savoye, productrice du "Journal de la philo" sur France Culture.

De nombreux récits philosophiques

Que ce soit Petrarque ou Nietzsche, les philosophes ont souvent utilisé la montagne pour en faire des récits. La montagne révèle à l'Homme sa finitude. Le philosophe italien raconte même son ascension du mont Ventoux et sa mise à l'épreuve. Il explique que cela nous oblige à trouver une place ni trop fragile ni trop puissante.
De ce fait, il y a un regret sur le fait que tout le monde ne puisse pas accéder aux sports d'hiver. Cela ne permet pas à tout le monde d'être confronté à ce point de vue philosophique face à la grande montagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne