Pourquoi Tom-Tom et Nana sont indémodables : entrez dans le monde de Bernadette Després à Angoulême

Bernadette Després, dessinatrice de Tom-Tom et Nana, exposition au Festival d’Angoulême
Bernadette Després, dessinatrice de Tom-Tom et Nana, exposition au Festival d’Angoulême (Laurence Houot)

Ils ont fêté leurs 40 ans, Tom-Tom et Nana, héros d'au moins deux générations de lecteurs de J'aime Lire. 40 ans mais toujours aussi fringants, comme leur dessinatrice, Bernadette Després, bientôt 78 ans, en visite en avant-première de l'exposition qui lui est consacrée au Festival International de Bande Dessinée d'Angoulême cette année. Elle est ravie.

Elle arrive sac sur le dos, petit bout de femme, sourire accroché aux lèvres et œil qui brille. La dessinatrice de Tom-Tom et Nana est attendue pour faire la visite de l'exposition "Tom-Tom et Nana présentent : tout Bernadette Després", que lui consacre cette année le Festival de BD d'Angoulême. "Je n'ai pas dormi de la nuit, et j'ai un peu le tournis", souffle Bernadette Després en arrivant, "je suis très impressionnée", ajoute-elle.
Une fois entrée dans son monde, merveilleusement mis en scène par le commissaire Romain Galissot et les deux scénographes, Elodie Descoubes et Joël Portal, Bernadette Després est comme un poisson dans l'eau, ou plutôt… comme une tante Roberte dans le restaurant la Bonne Fourchette.

"On ne pensait pas du tout que ça ferait un succès"

Ici tout a été conçu à hauteur d'enfant, avec un respect tout particulier de l'univers graphique, simple et joyeux, créé par Bernadette Després en 1977. C'est cette année-là que les éditions Bayard commencent à publier dans le mensuel J'aime Lire les aventures de Tom-Tom et Nana, dans une bande dessinée en 10 planches. Les dessins sont signés Bernadette Després et les scénarios Jacqueline Cohen. "On ne pensait pas du tout que ça ferait un tel succès", confie Bernadette Després, "ces choses-là, ça ne se prévoit pas, même les éditions Bayard n'imaginaient pas que ça allait prendre comme ça !"

"Je pense que ce qui fait le succès de cette série, c'est la sincérité des auteures, et un certain nombre d'ingrédients, aussi, qui font que ça a marché. La série a été lancée au bon moment, apportant un vent de fraîcheur à la BD jeunesse. Avec J'aime Lire, la série a bénéficié d'un bon support, et il faut noter aussi la collaboration fructueuse avec Jacqueline Cohen, qui a fait un travail très poussé sur le scénario, avec un profilage très fin des personnages", explique Romain Galissot, commissaire de l'exposition.

Un petit monde bruyant comme une scène de théâtre

"Le choix du lieu, ce restaurant, qui fonctionne comme une scène de théâtre. Deux enfants qui découvrent le monde, un petit monde bruyant, entourés d'adultes qui ne sont pas parfaits, avec les relations humaines et familiales au cœur du récit… Ce que raconte cette série est universel", poursuit le commissaire de l'exposition. "Les adultes, ça m'intimide", confie Bernadette Després, "Je ne vais pas aller raconter leurs histoires", ajoute-t-elle.
Jeux, exposition Bernadette Després, Angoulême 2019
Jeux, exposition Bernadette Després, Angoulême 2019 (Laurence Houot / Culturebox)
"Même si c'est attaché à une époque, par exemple on peut voir Tom-Tom écouter de la musique avec un walk-man, ça pourrait aussi bien être un lecteur MP3 ou un téléphone, ce qui compte, ce sont les valeurs qui sont véhiculées derrière, qui restent d'actualité, passent les années et continuent aujourd'hui encore à parler aux enfants, parce qu'ils s'y retrouvent. Les jeunes lecteurs sont intelligents, et quand on leur propose des albums formatés, avec une intention derrière, pédagogique ou avec un message, ils le sentent tout de suite, et ça ne passe pas. Ils aiment avant tout qu'on leur raconte des histoires avec sincérité", souligne Romain Galissot.

"C'est ça que j'aime avec le dessin, avec les décors, les personnages, on fait ce qu'on veut. Par exemple,Tom-Tom, si j'ai besoin de le dessiner pour qu'on voie surtout son visage, son corps peut bien être tout petit ça n'a aucune importance, tout le monde trouvera ça normal". On peut agrandir, rétrécir, en fonction des besoins de l'histoire", raconte la dessinatrice.

En musique

L'exposition propose un espace dédié aux jeux, et à la musique, l'autre marotte de Bernadette Després, qui n'hésite pas à raconter des anecdotes sur sa jeunesse et son intérêt précoce pour la musique, qui qui fait partie intégrante de sa création et ne l'a jamais quittée. "Je m'enfermais dans ma chambre avec ma guitare mais je crois que ça enquiquinait mon entourage. Mais c'est bien la musique, ça permet de séduire !", s'amuse Bernadette Després.
Exposition Tom-Tom et Nana présentent Bernadette Després, Angoulême 2019
Exposition Tom-Tom et Nana présentent Bernadette Després, Angoulême 2019 (Laurence Houot / Culturebox)
Dans le dernier espace de l'exposition, on peut découvrir un hommage de jeunes auteurs de bandes dessinée à la dessinatrice. Bernadette est toute émue en découvrant leurs interprétations. "Merci, c'est extraordinaire", dit-elle "Oh la la regardez, là Tom-Tom et Nana sont vraiment représentés comme des canailles !", s'amuse-t-elle. "Pour nombre d'entre nous, c'est la lecture de Tom-Tom et Nana qui nous a donné envie de faire de la bande dessinée !", confie une jeune auteure.

Observatrice du réel

On découvre, au fil de l'exposition, tout l'univers de cette bienveillante illustratrice. Ses débuts audacieux, quand elle va, un projet sous le bras ("Annie fait ses courses"), frapper à la porte des éditions Farandole, qui étaient tout près de chez elle à Paris. Elle fera ensuite plusieurs albums et notamment la série "Valérie", et trois albums sur l'école maternelle. "Ma fille était à l'école maternelle à cette époque j'y suis allée plusieurs jours, observer et dessiner", raconte Bernadette Després.
Planche originale Bernadette Després, Angoulême 2019
Planche originale Bernadette Després, Angoulême 2019 (Laurence Houot / Culturebox)
"Celui-là c'était le chouchou de la classe ! Là celui-là, il était un peu crétin… et l'autre là, j'ai imaginé qu'il apportait une salade pour le lapin de la classe mais qu'il préférait la garder pour lui", se souvient-elle. 

"C'est un témoignage rare sur la maternelle de cette époque", ajoute Romain Gassinot. "Je crois même que ses albums ont servi de source documentaire pour un livre de référence sur le sujet. Bernadette Després est une grande observatrice, et elle met aussi beaucoup d'elle-même, de sa famille, de son entourage dans ses livres", explique le commissaire de l'exposition. "J'aime bien me raconter des histoires quand je dessine, et j'imaginais pour chaque personnage un caractère", explique-t-elle. Bernadette imagine les personnages, puis leurs famille, les voisins, tout un petit monde qui intégre la diversité de la société, avant l'heure.

"Seul l'humour peut nous sauver"

Ce que l'on retiendra surtout de cette visite, c'est la gaité. Bernadette Després aime rire et elle partage cette joie et cette espièglerie persistante, qui traverse 50 ans de dessins pour les enfants. "Quand elle dessine, elle parle, se raconte des histoires, et même, souvent, on l'entend rire", confie une de ses amies.
Bernadette Després, Dessinatrice pour la Jeunesse, dans l\'exposition qui lui est consacrée à Angoulême, 46e édition du festival international de la BD
Bernadette Després, Dessinatrice pour la Jeunesse, dans l'exposition qui lui est consacrée à Angoulême, 46e édition du festival international de la BD (Laurence Houot - Culturebox)
Une jeunesse éternelle, Bernadette Després, comme ses personnages, "Tom-Tom et Nana ne vieilliront jamais, ça non. Je ne veux pas de suite, comme avec Harry Potter", souligne Bernadette Després, qui n'a décidément pas sa langue dans sa poche, communiquant à toute la troupe qui visite l'exposition sa bonne humeur. "L'humour, c'est ce qui nous sauve ! Quand je croise des parents pas drôles, je me dis ouh la la  : ils devraient lire Tom-Tom et Nana !"

La série s'est arrétée en 2008 après que les deux scénaristes ont déclaré forfait. "Je les comprends, c'est pas facile de trouver encore et encore des idées d'histoires, et 40 ans... ça va", conclut la frétillante Bernadette.

34 albums, 16 millions d'exemplaires vendus, la série a réjoui plusieurs générations d'enfants, et continue à vivre sous forme de compilations éditées par Bayard. Un projet de série animée pour la télévision est également dans les tuyaux, qui verra le jour fin 2019. 

Exposition "Tom-Tom et Nana présentent : tout Bernadette Després", du 24 au 27 janvier 2019 - Chais Magelis.
Rencontre : "Bernadette Després, 50 ans à dessiner la jeunesse
"Bernadette Després, 50 ans à dessiner la jeunesse" Samedi 26, de 11h30 à 13h à l'Espace Franquin - Salle Buñuel. Places disponibles le vendredi 25 à partir de 10h au Numéro 6, la boutique de l’Association du Festival, au 6 rue de l’Arsenal, le même jour, à partir de 14h, à l’espace Franquin, et le samedi 26, à 10h, à l’espace Franquin.)
Vous êtes à nouveau en ligne