François Mitterrand était "facile à vivre et très exigeant"

France 3

Pour le centenaire de la naissance de François Mitterrand, Florence Pavaux-Drory, qui fut l'attachée de presse de l'ancien président, est l'invitée du Grand Soir 3 ce mardi 25 octobre.

François Mitterrand "était facile à vivre. Il était aussi très exigeant. On avait une obligation de résultat, de travail bien fait", se rappelle Florence Pavaux-Drory, son attachée de presse avant son élection qui a coécrit François Mitterrand aux éditions du Rocher. Quand elle revoit dans le Grand Soir 3 ce mardi son image apparaître à la télévision le jour de son élection, elle "a la même émotion" que le 10 mai 1981, "le même serrement de gorge, ce soulagement" qu'il ait réussi à convaincre les Français. Le souvenir fort que son ancienne collaboratrice conserve est "le voyage en Israël de François Mitterrand et son discours devant la Knesset".

"Une histoire de chiens"

Elle a rencontré François Mitterrand grâce à Danielle Mitterrand. "C'est une histoire de chiens. Elle avait offert un teckel à ma mère. Nous sommes restés en contact et un jour elle m'a invité à dîner chez eux et j'ai rencontré François Mitterrand", raconte Florence Pavaux-Drory. "J'ai commencé à lire la correspondance de François Mitterrand avec Anne Pingeot" publiée récemment, confie-t-elle. "J'ai été surprise que ce soit publié, mais ça ne me regarde pas. C'est tellement beau. C'est écrit dans un français magnifique, poétique. C'est une magnifique lettre d'amour".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne