VIDEO. Qu'est-ce que la fête Yom Kippour, considérée comme la plus importante du calendrier juif ?

BRUT

Elle a commencé ce mardi 8 octobre. Dans le culte juif, Yom Kippour signifie "jour d'expiation" ou "jour du pardon". Retour sur l'histoire de cette fête.

Dans le culte juif, Yom Kippour, qui signifie "jour d'expiation" ou "jour du pardon", est la conclusion de 10 jours de pénitence commencés avec Rosh Hashana qui célèbre la nouvelle année hébraïque. Yom Kippour permet de se faire pardonner de ses péchés auprès de Dieu et de son prochain.

La fête du "jour du pardon", considérée comme la plus sainte de toutes, commémore le jour où Dieu pardonne au peuple juif d'avoir façonné un veau d'or. D'après l'Ancien Testament, Moïse découvre que certains juifs ont façonné un veau d'or, symbole d'idolâtrie, interdit par le 3ème Commandement. De colère, il casse les Tables de la Loi puis repart sur le mont Sinaï pour demander pardon à Dieu au nom du peuple juif. 80 jours plus tard, Dieu accorde son pardon, le jour du Yom Kippour.

Quel déroulement ?

Plusieurs interdictions sont à observer pendant Yom Kippour, et notamment l'interdiction de travailler, l'interdiction de boire et de manger ou encore d'utiliser des cosmétiques. Le jeûne est à respecter pour tout garçon de plus de 13 ans et toute fille de plus de 12 ans. Une exception pmeut être faite pour les personnes susceptibles d'en souffrir.

La fin du jeûne est signifiée par la sonnerie du choffar, un instrument à vent. C'est l'occasion d'un repas festif en famille ou au sein de sa communauté.

Vous êtes à nouveau en ligne