Gabriel Matzneff sera jugé en septembre 2021 pour "apologie" de la pédophilie

L\'écrivain Gabriel Matzneff à son domicile à Paris, le 1er janvier 2009.
L'écrivain Gabriel Matzneff à son domicile à Paris, le 1er janvier 2009. (MARC CHARUEL / AFP)

Cette procédure est distincte de l'enquête pour viols sur mineurs ouverte après la publication du témoignage de Vanessa Springora dans son livre "Le Consentement".

L'écrivain Gabriel Matzneff sera jugé pour "apologie" de la pédophilie le 28 septembre 2021, a révélé l'AFP mercredi 12 février, après avoir consulté sa citation à comparaître, déposée en janvier par l'association de prévention contre la pédocriminalité L'Ange bleu.

Cette procédure permet à une victime de convoquer directement l'auteur présumé devant le tribunal, sans qu'une enquête préalable ne soit menée. C'est à la victime de collecter les preuves de culpabilité de l'auteur présumé des faits. La comparution de Gabriel Matzneff se fera devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, spécialisée dans les affaires de presse et de liberté d'expression.

Des propos tenus dans trois articles

Dans sa citation à comparaître, l'association évoque trois articles parus entre fin décembre et début janvier dans L'Obs, Le Parisien et L'Express, et accuse l'écrivain d'avoir fait l'apologie d'actes pédophiles "et précisément de crime de viol aggravé" en évoquant la relation qu'il a eue avec Vanessa Springora.

Cette procédure est distincte de l'enquête pour viols sur mineurs ouverte par le parquet de Paris à la suite de la publication du livre de Vanessa Springora, Le Consentement. Selon nos informations, une perquisition a eu lieu dans les locaux des éditions Gallimard mercredi. Mardi, un appel a été lancé pour retrouver d'éventuelles victimes ou témoins des actes de Gabriel Matzneff.

Vous êtes à nouveau en ligne