Affaire Matzneff : les locaux des éditions Gallimard perquisitionnés à Paris

Les locaux de Gallimard et de la NRF, 5 rue Gaston-Gallimard à Paris.
Les locaux de Gallimard et de la NRF, 5 rue Gaston-Gallimard à Paris. (GOOGLE STREET VIEW)

Les enquêteurs recherchaient des manuscrits non publiés de Gabriel Matzneff.

Une perquisition a eu lieu mercredi 12 février dans les locaux des éditions Gallimard à Paris dans le cadre de l'enquête préliminaire pour "viols commis sur mineur" à l'encontre de l'écrivain Gabriel Matzneff, a appris franceinfo de source proche du dossier, confirmant une information de Mediapart. Elle a duré plusieurs heures, selon les informations recueillies par franceinfo.

Les enquêteurs étaient notamment à la recherche de manuscrits non publiés de Gabriel Matzneff, qui pourraient aider à identifier les victimes de faits non prescrits. Cette perquisition est la première réalisée dans les locaux des éditions Gallimard. 

Un appel à témoins

Gallimard a publié pendant 30 ans le journal de l'écrivain Gabriel Matzneff. L'éditeur a récemment décidé de ne plus vendre ce livre, à la suite du témoignage de Vanessa Springora jetant une lumière crue sur les pratiques pédophiles de l'écrivain. 

Cette perquisition a lieu au lendemain du lancement par la police nationale d'un "appel à témoins" pour retrouver les victimes et les témoins d'éventuelles agressions sexuelles commises par Gabriel Matzneff. "Les policiers encouragent tou(te)s celles et ceux qui détiennent des informations à témoigner", peut-on lire dans cet appel diffusé ce mardi. Sans nommer l'écrivain, l'appel à témoins évoque le livre Le consentement, de Vanessa Springora et l'ouverture par le parquet de Paris d'une enquête.

Vous êtes à nouveau en ligne