A Nîmes, la librairie Teissier célèbre les cent ans de sa boutique en accueillant de nouveau ses lecteurs

La Libraire centenaire de la rue Régale à Nîmes
La Libraire centenaire de la rue Régale à Nîmes (France 3 Occitanie)

Avec le début du déconfinement, les librairies aussi ont rouvert leurs portes. Les amoureux des livres n'ont pas tardé à retrouver leurs habitudes dans leur lieu favori. Comme dans cette librairie de Nîmes qui anime la cité gardoise depuis près d'un siècle. 

C'est un lieu emblématique à Nîmes et pour tous les Gardois, la librairie Teissier, de la rue Régale, existe depuis cent ans. Comme tous les commerces non considérés "de première nécessité", l'échoppe avait fermé ses portes dès le début du confinement. Elle est aujourd'hui autorisée à recevoir des clients sous certaines conditions sanitaires. Une bonne nouvelle pour les amateurs de livres. "C'était plus urgent que d'aller chez le coiffeur", lance une lectrice réjouie. 

Retrouver le contact

Le confinement n'a pas rompu le lien entre les libraires et leurs clients les plus fidèles. "On a cherché un moyen pour garder le contact avec nos clients habituels grâce à leur adresse mail et on leur a envoyé un poème par jour", explique le libraire Vincent Teissier. Durant ces deux mois de fermeture, cette librairie indépendante a enregistré une baisse d'activité de 80%. Romans, classiques de la littérature ou livres de médecine sur les virus, les habitués de la librairie ont commandé leurs ouvrages sur internet.

S'ils viennent aujourd'hui les récupérer en boutique, c'est aussi et surtout pour retrouver ce contact si singulier avec le papier. Un contact toujours possible mais sous conditions. Gel hydroalcoolique, port du masque conseillé, flux des clients limité à trois personnes, vitres de protection, toutes les précautions sanitaires sont mises en place pour assuer la sécurité des clients et du personnel.

Vous êtes à nouveau en ligne