Les quatre clés des romans de Guillaume Musso

Guillaume Musso, le 8 mars 2011 à Paris.
Guillaume Musso, le 8 mars 2011 à Paris. (LOIC VENANCE / AFP)

L'écrivain à succès sort son dernier livre, "7 ans après…", jeudi 5 avril. Auteur le plus lu en France en 2011, Guillaume Musso sait mélanger avec talent les bons ingrédients.

La barre est placée haut pour Guillaume Musso, qui sort jeudi 5 avril son nouveau roman, 7 ans après… (XO Editions). C'est lui-même qui l'a fixée : en 2011, il a été l'auteur le plus lu en France, avec 1 567 500 exemplaires de ses romans vendus sur l'année, selon le classement Le Figaro/GFK. Son roman précédent, L'Appel de l'ange, s'est vendu à lui seul à 800 000 exemplaires, et 7 ans après… sera tiré à 400 000 exemplaires dès sa sortie. 

Guillaume Musso l'affirme au Figaro, il n'a "ni recette, ni méthode". Dans ses romans se retrouvent pourtant souvent des ingrédients similaires, qu'il sait mélanger avec talent. FTVi les a listés pour vous.

• Beaucoup de suspense (savamment construit)

Comme de nombreux auteurs de best-sellers, Guillaume Musso est un maître du suspense. Pour tenir son lecteur en haleine, il travaille énormément la trame de son histoire. "Je peux passer jusqu'à six mois à mettre en place cette ossature qui doit fonctionner comme un mécanisme d'horlogerie, explique-t-il sur son site. Je travaille sur l'enchaînement des chapitres, la divulgation progressive des indices, les retournements de situation."

Résultat : ses textes au style très visuel se dévorent comme un film d'action, séduisant du même coup un public pas forcément friand de littérature. L'auteur fait d'ailleurs souvent référence au cinéma américain pour parler de son travail. 

• Une histoire d'amour (de préférence tragique)

Une intrigue digne d'un thriller, oui, mais des sentiments. Chacun de ses romans met en scène une histoire d'amour, souvent contrariée. Brisée net par un évènement tragique ou usée par les années, perdue à jamais ou en voie de renaissance, elle est la deuxième trame de son histoire. "A vrai dire, je n'imagine pas écrire un roman qui ne comporte pas une histoire d'amour", admet lui-même l'auteur.

7 ans après… met ainsi en scène Nikki et Sebastian, qui s'aiment, ont des enfants, se déchirent, puis se retrouvent. Une histoire d'amour aussi présente dans le roman que celles de L'Appel de l'ange, La Fille de papier ou Que serais-je sans toi. 

• Une touche de surnaturel (ou pas)

Pour pimenter ses histoires, Guillaume Musso aime avoir recours au surnaturel : expérience de mort imminente dans Et après, apparition inexplicable dans Parce que je t'aime et La Fille de papier

C'est un des points qui ont souvent poussé à la comparaison avec Marc Lévy, autre habitué des ventes pharaoniques. Mais si l'auteur de Et si c'était vrai persévère dans son dernier roman, Guillaume Musso, lui, semble vouloir changer légèrement de cap : pas d'écart avec le réel dans ses derniers romans. L'auteur se lasserait-il ? "Plutôt mourir que d’écrire deux fois le même livre, car le plaisir de l’écriture tient aussi à celui de savoir innover et de parvenir à se surprendre soi-même", explique-t-il sur le site de XO Editions, tout en évoquant une orientation "plus mature"

• Un parcours initiatique

"J'utilise le surnaturel pour évoquer des sujets délicats : le deuil, le temps qui passe, le sens que l'on donne à sa vie… J'ai eu un accident de voiture à l'âge de 23 ans qui a changé ma façon de voir la vie", expliquait Guillaume Musso en 2006 à 20minutes.fr.

S'il s'est débarrassé de l'artifice, l'auteur continue de donner à ses histoires une forte dimension initiatique. Ses héros sont souvent des êtres en reconstruction, rattrapés par un évènement qu'ils croyaient appartenir à leur passé, à l'instar de Nathan, le héros de Et après, son premier grand succès.

Dans 7 ans après…, c'est la disparition d'un enfant qui va bouleverser la vie de Nikki et Sebastian, séparés depuis des années. Et s'ils se lancent dans une quête folle de Paris à Rio de Janeiro, c'est pour mieux se retrouver. 

Vous êtes à nouveau en ligne