Les Français, moins connectés que leurs voisins européens

Les Français possèdent moins d\'appareils connectés à internet, samartphones ou ordinateurs, que les Espagnols ou les Britanniques, révèle une étude publiée le 10 avril 2013.
Les Français possèdent moins d'appareils connectés à internet, samartphones ou ordinateurs, que les Espagnols ou les Britanniques, révèle une étude publiée le 10 avril 2013. (ROBIN SKJOLDBORG / GETTY IMAGES)

Ils possèdent en effet moins d'appareils reliés à internet que les Britanniques ou les Espagnols. 

Connectés, mais moins bien équipés. Les Français possèdent moins d'appareils reliés à internet que d'autres Européens, révèle une étude (en anglais) réalisée par le cabinet Forrester dans cinq pays européens et publiée mercredi 10 avril. "Les consommateurs français sont en dessous de la moyenne d'adoption technologique du consommateur en Europe", avec 1,6 appareil en moyenne (ordinateur fixe ou portable, tablette ou smartphone) contre 1,9 en Espagne, et 1,8 en Grande-Bretagne.

Environ la moitié des consommateurs français utilisant internet possèdent moins de deux appareils connectés : 56% possèdent un ordinateur portable, 42% un smartphone et 7% une tablette. Enfin, 13% des Français n'ont aucun de ces appareils, contre 8% en Espagne et 7% en Grande-Bretagne. 

 

Twitter et Facebook, peu populaires en France

De la même manière, les réseaux sociaux Twitter et Facebook sont moins populaires en France, souligne l'étude. "Seuls 7% des adultes français connectés ont un compte Twitter, alors qu'on en compte 18% en Grande-Bretagne et en Espagne. Concernant Facebook, les Français sont plus proches de la moyenne européenne qui est de 58%, avec 55% des adultes français connectés possédant un compte Facebook".

Mais si les consommateurs français sont moins connectés que d'autres pays européens, ils sont tout de même nombreux à utiliser le e-commerce : sept personnes sur dix ont acheté en ligne sur les trois derniers mois, pour une moyenne dépensée en ligne de 221 euros, contre 225 euros pour les Allemands. 

Cette étude a été menée d'avril à juin 2012 auprès de 22 662 personnes âgées de 16 ans et plus en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suède et au Royaume-Uni.

Vous êtes à nouveau en ligne