Le "Nu couché" de Modigliani censuré par des télévisions et des journaux américains

Des acheteurs devant \"Nu couché\" d\'Amedeo Modigliani, lors d\'une vente aux enchères à New York (Etats-Unis), le 9 novembre 2015.
Des acheteurs devant "Nu couché" d'Amedeo Modigliani, lors d'une vente aux enchères à New York (Etats-Unis), le 9 novembre 2015. (TIMOTHY A. CLARY / AFP)

Ce tableau s'est vendu 158 millions d'euros lundi soir chez Christie's à New York, devenant la deuxième œuvre la plus chère jamais vendue aux enchères.

"Cachez ce sein que je ne saurais voir." La célèbre phrase de Tartuffe est toujours d'actualité. Pour illustrer la vente du Nu couché d'Amedeo Modigliani à un prix record lundi 9 novembre à New York, plusieurs médias américains ont en effet choisi de publier des photos tronquées de l'œuvre.

La toile a défrayé la chronique pour avoir été acquise 170,4 millions de dollars (158 millions d'euros) chez Christie's, à New York. Le tableau devient le deuxième plus cher jamais vendu aux enchères, après Les Femmes d'Alger de Pablo Picasso, adjugé en mai dernier 179,4 millions de dollars (167 millions d'euros), également chez Christie's à New York.

Bandeau noir pour le "Financial Times"

La nouvelle a donc été largement reprise aux Etats-Unis... mais sans toujours donner à voir le tableau tel qu'il est. On a même assisté à un festival de censure, comme le rappelle Slate.

Le Financial Times a fait fort avec un double bandeau noir bikini sur les seins et le sexe, comme le signale le critique d'art australien Ashleigh Wilson.

Seins et et poils pubiens floutés par Bloomberg

Si le journal de référence financier barre en noir les zones sensibles, des chaînes de télévision américaines ont préféré flouter les seins et les poils pubiens, devenus indiscernables, en couleur chair. La journaliste américaine Lisa Fung sur Twitter dénonce la censure sur la chaîne d'information en continu Bloomberg :

Même réflexe chez CNBC, s'indigne la critique d'art irlandaise Cristin Leach Hugues : "Vous vous moquez de moi ? Le reportage de CNBC sur la vente du Modigliani brouille les parties génitales et la poitrine" ?

Certains médias sont désormais coutumiers du fait, rappelle Slate. En mai dernier, Fox News avait brouillé les seins, pourtant géométriques et peu réalistes, du tableau qui reste le plus cher du monde jamais vendu aux enchères : Les Femmes d'Alger (version O) de Pablo Picasso. Floutage qui n'avait pas échappé au regard perçant du blog Big Browser du Monde