Le hamburger ne connaît pas la crise

(SÉBASTIEN RABANY / PHOTONONSTOP / AFP)

Selon une étude du cabinet Gira Conseil, 75 à 80% des restaurants français proposent un hamburger à la carte.

Crise dans la restauration en France ? Pas pour le hamburger. Ses ventes affichent une croissance spectaculaire. Aujourd'hui, ce sandwich longtemps associé à la malbouffe s'invite à toutes les tables, à tel point que 75 à 80% des "restaurants traditionnels français" (110 000) le proposent à leur carte selon une étude du cabinet Gira Conseil.

"Les Français ont connu le burger à travers Quick ou McDonald's, le voyant comme un produit gras et peu fréquentable. Mais depuis deux ou trois ans, les restaurants dits traditionnels se sont mis à proposer des burgers à leur carte car ne pas l'avoir est une folie", explique Bernard Boutboul, directeur du cabinet Gira Conseil.

Chaque Français mange 14 burgers par an en moyenne

Au restaurant, les Français avalent aujourd'hui 14 burgers par an et par habitant, ce qui les classe au deuxième rang des plus gros adeptes de ces sandwichs en Europe, derrière le Royaume-Uni (17 unités), selon une étude de NPD Group. Le marché hexagonal est tenu par deux grosses enseignes, le numéro un mondial de la restauration rapide Mc Donald's et Quick. Ils comptent respectivement 1 200 et 370 établissements sur ce territoire.

Mais depuis fin 2012, leur concurrent américain Burger King est revenu, après 15 ans d'absence, ouvrant timidement deux restaurants, un à l'aéroport de Marseille, l'autre sur une aire d'autoroute près de Reims. L'enseigne s'attaque désormais au marché parisien avec l'ouverture mardi d'un restaurant niché sur les quais de la gare Saint-Lazare.

Vous êtes à nouveau en ligne