Le cannibalisme au coeur du film "Grave"

FRANCEINFO

Cette semaine, Jacky Bornet conseille d’aller voir Grave, le premier film de Julia Ducournau, qui sort ce 15 mars. 

La réalisatrice n’a pas choisi la facilité pour réaliser son premier film, puisqu’il traite de cannibalisme. "On est loin de Cannibal Holocaust, mais plus proche de l’univers de David Cronenberg et de Gaspard Noe", assure Jacky Bornet. "Le film raconte l’histoire d’une jeune fille, Justine, qui va être intégrée dans une école vétérinaire où ses parents et sa grande soeur ont été aussi, explique Garance Marillier, l’actrice principale du film. Elle va être obligée par le bizutage de manger de la viande crue. Ça va laisser des conséquences sanglantes".

Photo de classe

L'acteur Rabah Naït Oufella revient sur une scène marquante du film, celle de la photo de classe. "Le moment où on a été ensanglanté, on a fait plusieurs répétitions, assure l'acteur, et puis on nous a envoyé le sang sur nous pour la scène de la photo de classe, sans nous prévenir".

Vous êtes à nouveau en ligne