L'Etat décide de subventionner les jeux vidéo destinés aux plus de 18 ans

Une affiche publicitaire pour le jeu \"GTA V\", dans une rue de Hong Kong, le 17 septembre 2013.
Une affiche publicitaire pour le jeu "GTA V", dans une rue de Hong Kong, le 17 septembre 2013. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)

Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au Numérique, a annoncé, mercredi 29 avril, avoir signé un décret pour réformer le "crédit d'impôt jeux vidéo, pour faire de notre pays un leader du secteur".

Le jeu vidéo est la première industrie culturelle. Alors le gouvernement ne compte pas rater le coche. Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat au Numérique, a annoncé, mercredi 29 avril, avoir signé un décret pour réformer le "crédit d'impôt jeux vidéo, pour faire de notre pays un leader du secteur".

Une décision qui va réformer les subventions accordées à l'industrie du jeu vidéo, pour y inclure les jeux destinés aux plus de 18 ans, qui en étaient jusqu'à présent exclus. Francetv info détaille la façon dont l'exécutif compte dynamiser les studios français.

Pourquoi le gouvernement prend-il cette décision ?

L'exécutif prend des mesures pour que l'Hexagone pèse dans le secteur du jeu vidéo parce que la France est en perte de vitesse. Elle se plaçait parmi les principaux producteurs dans les années 1990 mais ne pointe plus qu'à la huitième place, rappelle le site spécialisé phonandroid.

Surtout, comme l'explique Le Figaro, le crédit d'impôt, né en 2007, qui permettait de prendre en charge 20% du développement d'un projet, était "mal adapté aux réalités du secteur en France". "Il était taillé pour les jeux à gros budget, alors que les structures capables de produire ces blockbusters se font rares dans notre pays", ajoute le site du quotidien. Sept projets ont bénéficié du crédit en 2012, précise-t-il.

Concrètement, pour être plus efficace, le coût minimum de développement pour être éligible au crédit d'impôt va être abaissé passant de 150 000 euros à 100 000 euros.

Quels sont les jeux concernés ?

En élargissant le dispositif, l'exécutif compte surtout financer des "jeux vidéo spécifiquement destinés à un public d'adultes et qui sont commercialisés comme tels, sous réserve du caractère significatif de leur contribution au développement et à la diversité de la création française et européenne".

Il s'agit de jeux vidéo estampillés "+18" par l'organisme de classification européen. Le Monde rappelle que "sept des jeux vidéo les plus vendus en France en 2014 (en valeur)" sont interdits aux moins de 18 ans, citant un rapport du Syndicat des éditeurs de logiciels de loisir (Sell), et que ces jeux totalisent un tiers de l'ensemble des ventes.

Mais le site du quotidien relève que "les jeux vidéo pornographiques ou d'une violence jugée extrême, à partir d'un système de malus, ne rentreront pas dans le cadre de nouvelle version du crédit d'impôt".

Qu'est-ce qu'un jeu violent ?

On peut citer des titres comme GTA VMortal Kombat X, Heavy Rain, Beyond : Two Souls ou encore Dishonored, arborent l'étiquette "+ 18". Ce sont des jeux qui contiennent une violence explicite et/ou qui contiennent des propos vulgaires qui peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes. Ce qui ne les empêche de les acheter car les contrôles en magasin sont rares.

Vous êtes à nouveau en ligne