Johnny et Laeticia Hallyday le 17 mars 2009 à Cannes (Alpes-Maritimes). 
Johnny et Laeticia Hallyday le 17 mars 2009 à Cannes (Alpes-Maritimes).  (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Laeticia Hallyday : "Une femme fatale qui a pris la main sur le clan" et qui a modernisé Johnny

Laurence Pieau (Closer) et Benjamin Locoge (Paris Match) ont commenté pour franceinfo mercredi l'influence qu'a eue Laeticia Hallyday sur son mari, Johnny, décédé dans la nuit.

C'est Laeticia Hallyday qui a annoncé dans la nuit de mardi 5 à mercredi 6 décembre la mort de son mari, via un communiqué. Benjamin Locoge, rédacteur en chef du service Culture de Paris Match, raconte, sur franceinfo, l'évolution de la jeune femme : "On l'a connue dans Paris Match en 1995; Elle est une jeune fille blonde et on l'a vu évoluer en femme fatale qui a pris la main sur le clan [...]. C'est une évolution à la fois physique et un changement moral. Elle a su trouver sa place d'épouse [...]. Elle lui a apporté une deuxième famille et il en était très heureux."

Réseaux sociaux et "transparence"

Laurence Pieau, directrice de la rédaction de Closer revient sur l'influence de Laeticia : "Elle l'a converti très rapidement aux réseaux sociaux" et elle a eu "une grande influence, nécessaire, sur Johnny". Une influence qui dépasse une reprise en main de son look et de son image, selon Laurence Pieau : "Elle lui a apporté un nouvel entourage, ultra-présent ces derniers jours et ces derniers mois, de nouveaux musiciens [...]. Elle l'a aidé à prendre un vrai tournant en matière de carrière".

Selon la directrice de la rédaction de Closer, Laeticia Hallyday partageait comme Johnny "une volonté de transparence" sur leur vie personnelle et leurs combats, notamment pour avoir des enfants, jusqu'à l'adoption de leurs deux filles. D'après Laurence Pieau, cette possibilité offerte au public de s'identifier "les rendait tous les deux tellement humains".