La Gamers Assembly fête ses 20 ans à Poitiers : ce qui a changé en deux décennies

Le casque vituel permet de vivre des aventures lointaines dans son salon 
Le casque vituel permet de vivre des aventures lointaines dans son salon  (THOMAS PADILLA / MAXPPP)

La vingtième édition de "Gamers Assembly" se tient à Potiers tout ce weekend. 20 ans, l'âge de tous les possibles et l'occasion aussi de jeter un coup d'oeil en arrière.

Et si l'on regardait un peu dans le rétroviseur des jeux vidéos. Car en la matière, s'il y a bien une technologie qui évolue à la vitesse de la lumière c'est bien celle-ci. Rendez-vous à Poitiers, pour la "Gamers Assembly" qui rassemble depuis 20 ans les passionnés. L'an dernier 2000 participants se sont affrontés et la barre des 23 000 visiteurs a été dépassée !

23 tournois (Fortnite, League of Legends, StarCraft II, FIFA 19, Soulcalibur VI, Tom Clancy’s Rainbow Six Siege...) sont au programme. 

Du 21 au 23 juin, une Gamers Assembly est également organisée à Montpellier. 

Des vieux PC à la Wii

Pacman, Tetris, Super Mario, les stars d'hier ont laissé place à d'autres avatars. Les héros d'aujourd'hui évoluent dans les univers de Fortnite ou Days Gone. Des jeux en réseaux qui rassemblent les joueurs au sein d'une aventure commune. Loin de sa réputation individualiste, le jeu vidéo se pratique aussi en groupe. Les dernières consoles proposent des tournois sportifs totalement immersifs. Les passionnés vivent leur match de foot sur écran dans une salle sombre.

Je m'y retrouve comme au vrai foot, il manque juste l'effort physique qui est compensé par l'effort psychologiqueMyto Numéro 1 français foot virtuel (mars 2005)

Un jeu devenu E-Sport

De la vielle souris de PC au matériel ultra sophistiqué, aujourd'hui le gamer est équipé comme un sportif. Console, casque ou fauteuil, les geeks du XXIe siècle jouent dans la cour des grands. La catégorie "E-sport" a même vu le jour il y a une dizaine d'années. L'ascension des sports électroniques est telle que des formations professionnelles sont proposées pour ce nouveau genre de sportif. Fidèle à sa réputation de capitale des E-Sports, Poitiers organise au sein du CREPS des sessions d'entraînement.

Vous êtes à nouveau en ligne