JEUNE & JOLIE, un film de François Ozon

(©)

JOUEZ ET GAGNEZ 100 PLACES POUR DÉCOUVRIR "JEUNE & JOLIE" !

JEUNE & JOLIE, un film réalisé par François Ozon - Avec Marine Vacth, Géraldine Pailhas, Frédéric Pierrot, Charlotte Rampling, Johan Leysen, Fantin Ravat, Nathalie Richard, Laurent Delbecque. Durée : 1H34.

 

*                 Le portrait d'une jeune fille de 17 ans

                        en 4 saisons et 4 chansons.*

François Ozon à propos du film : "Le sujet du film est avant tout : qu'est-ce que c'est que d'avoir 17 ans et de sentir son corps se transformer ? L'adolescence est souvent très idéalisée dans les films. Pour moi, c'était une période de souffrance et de transition compliquée, dont je n'ai pas de nostalgie. Je ne voulais pas montrer l'adolescence juste comme un moment sentimental mais plutôt comme un moment quasi hormonal : quelque chose de fort physiologiquement se passe en nous, et en même temps, on est comme anesthésié. Du coup, on violente son corps pour le ressentir et pousser ses limites. La prostitution était un moyen comme un autre d'exacerber cet aspect, de montrer que  l'adolescence pose avant tout des questions d'identité et de sexualité. Une sexualité pas encore connectée aux sentiments."

"Isabelle ne se prostitue pas pour survivre ou payer ses études mais parce qu'elle en ressent un besoin viscéral. Elle aurait pu aussi bien se droguer ou être anorexique, l'essentiel était que ce soit secret, clandestin, interdit. L'adolescence est une période de friche où tout est possible. C'est ça qui est aussi exaltant, et que l'on ressent dans le poème de Rimbaud On n'est pas sérieux quand on a 17 ans. Il y a une ouverture au monde, sans considérations morales. En se  prostituant, Isabelle fait une expérience, un voyage, qui n'est pas pour autant une perversion."

"Le comportement d'Isabelle suscite les regards et a des
répercussions fortes sur son entourage. L'idée était que chaque saison démarre par le point de vue d'un des personnages. L'été du point de vue du petit frère, l'automne du point de vue du client, l'hiver de la mère et le début du printemps, de celui du beau-père, même si on bifurque très vite à chaque fois sur Isabelle. Je voulais avancer dans le film par circonvolutions, structurées autour de quatre saisons. Un peu comme dans 5X2, je me concentre sur des moments précis pour essayer de comprendre ce qui s'y joue."

Visitez également la page Facebook du film !

Vous êtes à nouveau en ligne